article suivant
article précédent

MORICHON : "JE NE METS PAS TROP LA PRESSION"

UN TALENT LIMOUSIN

Article paru le 22 décembre 2010, auteur : Kevin CAO

Du haut de ses 15 ans, Mathieu Morichon (UCD Nord 87) a déjà gagné rempli son armoire du maillot vert de champion du Limousin et du maillot blanc consacrant le vainqueur du challenge national. Il se présente désormais comme le candidat logique pour le maillot bleu-blanc-rouge. Entretien avec ce garçon timide qui préfère s'exprimer sur le terrain avec une maturité tactique assez impressionnante pour son âge.

Quel bilan faites-vous de votre saison ?

C'est une très bonne saison. J'en suis complètement satisfait car honnêtement je ne pensais pas faire une aussi belle saison. C'est la récompense du travail entrepris avec Nicolas Ollier, mon entraîneur, depuis mon entrée au Pôle Espoirs de Guéret.

On a vraiment l'impression que vous avez franchi un cap cette saison...

Il est vrai que j'ai mûri dans ma tête : intégré le Pôle, être à l'internat, m'a apporté cette maturité. Après physiquement, j'ai gagné en musculature et donc en puissance.

Photos Droits réservés Kevin CAO

Vos victoires au niveau national sont également du à votre complicité avec Raphaël Gay...

C'est vrai qu'on s'entend très bien toutes les deux. On vit dans la même chambre, on s'entraîne ensemble et on court ensemble. Donc forcèment à deux, on dégage une certaine force.

Franchement, vous vous étiez préparé à vous retrouver à pareille fête cette saison ?

En début de saison, j'espérais faire dans les dix premiers du challenge national après de là à le gagner... D'ici à faire des places dans les trois premiers et même à gagner, je ne m'y attendais pas du tout...

Désormais, il y a le championnat de France qui se profile à l'horizon...

Le championnat de France, on va le prendre comme une "quatrième manche nationale", c'est l'objectif de saison. J'espère bien finir la saison sur ce dernier rendez-vous. Mais pour l'instant, je ne me mets pas trop la pression...

Propos recueillis par Kevin Cao.

Mathieu MORICHON à Aubazine - Photos Bernard EYROLLES (Velo19.com)

article suivant
article précédent

ASSEMBLEE GENERAL DE L'EC PEYRAT-23

CONTRE VENTS ET MAREES !

Article paru le 07 décembre 2010, auteur : Daniel GROSVALLET

Coureurs, marcheurs, dirigeants, partenaires, élus locaux et amis de l'Étoile Cycliste Peyrat-23 se sont récemment retrouvés au foyer communal dans le cadre de leur assemblée générale annuelle. Daniel Grosvallet, inamovible président depuis 25 ans, a ouvert les travaux en présentant les excuses d'un certains nombres d'invités. Connu pour ne pas être un adepte de la langue de bois, il a tracé un rapide tour d'horizon de la situation du club, n'hésitant pas à aborder certains sujets dits "délicats". Il a particulièrement mis en exergue trois dangers qui guettent la vie associative et dont l'EC Peyrat-23 a eu à pâtir en cours de saison :

- les égos exacerbés

"Adhérer à une association, c’est participer à son bon fonctionnement, échanger des points de vues, qui peuvent différer évidemment, et arriver à un consensus. Il est quelquefois nécessaire de faire des concessions, de passer sur un malentendu qui a froissé notre fierté individuelle. Dans n’importe quelle association, il y aura toujours une chose ou une autre qui va déplaire. Mais est-ce utile d’en arriver, comme on l'a malheureusement constaté cette année, à une épreuve de force et à du chantage pour faire prévaloir son point de vue?".
L'EC Peyrat-23 repartira ainsi en 2011 amputée de quelques éléments. Mais avec l'arrivée de deux nouveaux jeunes déjà bien intégrés, elle continuera à fonctionner avec son équipe originelle dans un esprit solidaire et citoyen.

- confondre une club local avec une structure professionnelle

"Nous avons toujours dit qu’à l’EC Peyrat-23, les portes étaient ouvertes aussi bien pour y entrer que pour en sortir. Nous ne ferons jamais de surenchère pour garder un coureur ou pour en attirer un autre. Tous les licenciés seront toujours sur un pied d’égalité, quelles que soient leurs performances sportives. Il n’y aura pas de privilégiés." Alors, les pressions, d'un club voisin, à l'origine du départ de deux jeunes du club, n'ont pas particulièrement été appréciées. D'autre part, les périodes de mutation se situent à l'automne. Il est toujours déstabilisant, pour un responsable associatif, d'être victime de menaces de démissions dès le printemps. En cours d'année sportive, les problèmes - tant est qu'il y en ait! - doivent en priorité se régler en interne. Ce qui n'exclut nullement l'envie de changer d'air le moment venu dans un esprit de respect mutuel.

- la reconnaissance officielle des actions conduites.

En 2010, certaines subventions publiques attribuées habituellement à l'EC Peyrat-23 ont été amputées, voire purement et simplement supprimées. Daniel Grosvallet a voulu remettre les choses en place, situant l'action de l'EC Peyrat-23 sur la durée. Le club peyratois figure parmi les plus en vue au niveau départemental depuis son quart de siècle d'existence. Au cours des dix dernières années il a même été désigné à trois reprises meilleur club cycliste UFOLEP du département. Il souhaite donc qu'en 2011, son travail soit à nouveau reconnu, encouragé et soutenu, comme cela est de mise pour les autres clubs UFOLEP et FFC qui opèrent au même niveau.

52 victoires et 14 organisations (marche et cyclisme)

Tout n'est cependant pas noir à l'EC Peyrat-23. La section marche Audax a organisé six épreuves sur des distances allant de 100 à 150 km. On appréciera la performance sportive! La participation est en hausse: 248 participants venus de France et de Belgique, contre 202 en 2008 et 156 en 2009. De même les couleurs de l'EC Peyrat-23 ont été portées aux quatre coins de l'hexagone, du Finistère à l'Ardèche, et une fois en Allemagne. Les cyclistes se sont imposés à 52 reprises, que ce soit sur route, en cyclo-cross ou en VTT. Onze coureurs ont eu le plaisir de cueillir des bouquets: Gérard Bouillot, Guillaume Hudin, Laurent Faure, Raphaël Fracasso, Rémy Labaye, Thomas Duluc, Fabien Gerbaud, Julien Martin, David Devoize, Franck Lhopiteau et Éric Duluc. La palme revient à Guillaume Hudin (13-14 ans) avec trois titres de champion régional UFOLEP (cyclo-cross, route et contre la montre) et deux titres départementaux (cyclo-cross et route). Il s'est classé 3e du championnat national sur route (simples UFOLEP) disputé à Château-Salins (Moselle).

Neuf épreuves ont été organisées en 2010, dont une en FFC: 1 cyclo-cross à Sainte-Feyre (celui de Chénérailles a du être annulé en dernière minute en raison de la neige), 7 courses sur route à Peyrat-la-Nonière (2), Saint-Sulpice-les-Champs (FFC), Lavaufranche, Bordessoule, Saint-Sulpice-le-Guérétois et Puy-Malsignat et une randonnée cyclotouristique à Saint-Sulpice-le-Guérétois. L'école de cyclisme fonctionne régulièrement en variant ses lieux de pratique. Deux rassemblements conviviaux ont été mis sur pied pour les licenciés et amis du club: à Vassivière le 31 juillet et à Nasbinals (Lozère), les 2 et 3 octobre. La communication en interne est bonne grâce à la messagerie électronique et aux quatre réunions programmées en cours d'année. La plaquette publicitaire annuelle de présentation du club, son site Internet et des articles réguliers dans la presse écrite locale constituent d'excellents vecteurs de l'image de l'EC Peyrat-23 à tous les niveaux géographiques.

Tribune - Lors des travaux d'assemblée générale les membres du bureau

article suivant
article précédent

CYCLO-CROSS DE PAGEAS

DAVID MENUT FIDELE AU RENDEZ-VOUS !

Article paru le 06 décembre 2010, auteur : Velo19.com

Disputés sur le circuit traditionnel de Pageas, cher à O.Faure et toute l'équipe de l'UV Limousine, les Championnats du Limousin de cyclocross ont connu un beau succès. Dans la course reine des Séniors, David Menut prend les devant d'entrée et creuse rapidement les écarts sur un trio composé de David Thely, Jérémy Mounier et Julien Boyer. Au fil des tours, J.Boyer perd le contact de ses 2 adversaires qui s'attaquent à tour de rôle pour la 2ième place au scratch. Finalement, David Thely craque quelque peu et laisse filer Jérémy Mounier auteur d'un beau début de saison dans les rangs Elites avec notamment 2 19ième place sur les manches du Challenge La France Cycliste.
Ainsi, David Menut devient le nouveau Champion du Limousin au scratch devant Jérémy Mounier et David Thely. Il remporte le classement espoirs devant D.Thely et Damien Andrieux; alors que Jérémy Mounier s'impose en Séniors devant Julien Boyer et David Colomine, tous deux sociétaires de l'UV Limousine. La suite sur http:/www.ffc-limousin.org !

Article "http://www.ffc-limousin.org"

Audrey MENUT (Photo © Daniel Grosvallet)

David COLOMINE (Photo © Daniel Grosvallet)

Maxime LHOPITEAU (Photo © Daniel Grosvallet)

Corentin MENANT (Photo © Daniel Grosvallet)

David MENUT maîtrise la situation (Photo © Daniel Grosvallet)

David MENUT toujours aussi efficace (Photo © Daniel Grosvallet)

David THELY (Photo © Daniel Grosvallet)

Le départ des Minimes (Photo © Daniel Grosvallet)

Un circuit avec un temps de saison (Photo © Daniel Grosvallet)

David THELY piégé par le devers (Photo © Daniel Grosvallet)

Le podium des Cadets (Photo © Daniel Grosvallet)

Le podium des Cadettes et des Jeunes Filles (Photo © Daniel Grosvallet)

Le podium des Espoirs (Photo © Daniel Grosvallet)

Le podium des Féminines (Photo © Daniel Grosvallet)

Le podium des Juniors (Photo © Daniel Grosvallet)

Le podium des Minimes (Photo © Daniel Grosvallet)

Le podium des Pupilles (Photo © Daniel Grosvallet)

Le podium Scratch (Photo © Daniel Grosvallet)

Le podium Séniors (Photo © Daniel Grosvallet)

article suivant
article précédent

CYCLO-CROSS DU COIROUX A AUBAZINE

DAVID MENUT IMPERIALE !

Article paru le 28 novembre 2010, auteur : Velo19.com

Seul Cyclo-Cross en Corrèze, l'épreuve organisée par l'UC Brive autour du plan d'eau du Coiroux à côté d'Aubazine, a connu un franc succès malgré des conditions atmosphèriques difficiles. Sur ce circuit roulant, les protagonistes ont composé avec les difficultés liées aux intempéries du moment, à savoir la neige et le froid (-1° par moment). Le public présent autour du circuit (à qui il faut rendre hommage pour sa tenacité fasse aux éléments) a assisté à de belles bagarres entre les favoris du jour. Toutes les courses ont été passionnantes et même si dans la catégorie reine David MENUT avait course gagnée à mi-épreuve, il n'en reste pas moins que les places d'honneur ont connu de nombreux rebondissements. Une mention spéciale pour le local Adrien SOULIER (licencié à l'UVL) qui s'est arraché pour conquérir la deuxième marche du podium aux dépends de Sébastien LAPOUGE. Il ne pouvait pas faire moins pour honnorer le tracé du circuit concoté par son frère aîné.

Les premières photos de cette épreuve :

L'échauffement prend tout son sens dans ces conditions de grand froid.

Le départ vient d'être donné sous une tempête de neige !

L'arrivée des Cadets

L'arrivée des Juniors

Le départ des plus jeunes

Un Champion en herbe

David MENUT et David THELY

Le regard vers la trajectoire suivante...

Christophe DELUCHE, le Champion de France UFOLEP de la spécialité.

La victoire pour David MENUT (Creuse Oxygène) dans le brouillard !

La boue c'est bon pour la peau.

Le podium Cadets

Le podium Séniors

Les autres podiums...

article suivant
article précédent

CHAMPIONNATS DE FRANCE UFOLEP CONTRE LA MONTRE

CHRISTOPHE DELUCHE REMPORTE UN NOUVEAU TITRE

Article paru le 04 octobre 2010, auteur : Velo19.com

Christophe DELUCHE (Haute-Vienne) remporte le Titre de champion de France UFOLEP du Contre-la-Montre en vélo couché à Jarnac (16). Après son titre de Champion de France UFOLEP de Cyclo-Cross l'an passé, Christophe s'investit à fond dans sa passion et sort quelquefois des sentiers battus comme cette année pour grimper sur la plus haute marche avec sa machine bien particulière (voir photo ci-dessous).

Lors de ces Championnats de France, les coureurs limousins se sont distingués : un podium (3ème) pour l'équipe des 17/39 ans enmenée par Stéphane BORAMIER et Stéphane CLAVAUD (Haute-Vienne) ; une quatrième place pour Nicolas BASTIEN (Haute-Vienne) chez les 19/29 ans ; Dans cette même catégorie, Mickael LOUIS (Creuse) termine 7ème, Anthony QUERIAUD (Haute-Vienne) 12ème et Michael CHARROUX (Haute-Vienne) 30ème. En junior, Maxime PACICH (Haute-Vienne) prend une belle 7ème place et Kévin MAUFUS (Creuse) termine 12ème. Dans la catégorie 30/09 ans, Stépahne BORAMIER (Haute-Vienne) termine 10ème, Stéphane CLAVAUD (Haute-Vienne) 14ème, Philippe FOURGEAUD (Creuse) 35ème, Jérome MALIGNE (Corrèze) 53ème, Stéphane CLANCHIER (Haute-Vienne) 59ème. Chez les 40/49 ans, Frédéric CATTEAU (Haute-Vienne) terimne à la 33ème place. Chez les plus de 50 ans, Françis GODOT (Creuse) termine 16ème, Serge HIDOT (Creuse) 30ème, Marc EDELINE (Creuse) 37ème et Christian VALADE (Haute-Vienne) 73ème. Enfin, la Haute-Vienne termine 13ème par équipe en 40 ans et plus.

Article Velo19.com

Le podium final (Photo http://www.cyclisme-ufolep.info/)

Christophe DELUCHE et sa drôle de machine ! (Photo http://www.cyclisme-ufolep.info/)

article suivant
article précédent

LE PARIS-CORREZE EN DEUIL !

LAURENT FIGNON NOUS A QUITTE, ADIEU CHAMPION.

Article paru le 31 août 2010, auteur : Velo19.com

Depuis 10 ans, Laurent FIGNON et Max MAMERS ont donné ses lettres de noblesse à Paris-Corrèze. Le double vainqueur du Tour de France laisse de grands souvenirs dans le coeur des amoureux de la petite reine. Malgré la maladie qui ne le lâchait pas, Velo19 l'avait rencontré lors de la présentation du dernier Paris-Corrèze et sa motivation pour faire perdurer cette belle épreuve était intacte. Beaucoup d'émotion à l'annonce de son décès et le sentiment de voir disparaître non seulement un grand Champion qui aura marqué le cyclisme mondial, mais aussi un homme qui a contribué à faire évoluer le cyclisme et qui s'est investit corps et âme dans l'organisation de grandes épreuves cyclistes et notamment le Paris-Corrèze. Adieu Champion !

Article Velo19.com

article suivant
article précédent

TOUR DU LIMOSUIN 2010

4EME EATPE : DAVIDE APPOLLONIO (CERVELO) REMPORTE L'ULTIME ETAPE DU TOUR

Article paru le 21 août 2010, auteur : Velo19.com

L'ultime étape de cette 43ème édition du Tour du Limousin entre Ambazac et Limoges (182 kms) est partie pied au plancher. Un groupe de six hommes s'extirpe du peloton et franchit les premières difficultés avec plus d'une minute d'avance. A l'entrée du circuit final sur Beaublanc l'écart a fondu comme neige au soleil.

Mathieu PERGET (Caisse d'Epargne), le vainqueur de l'an passé, décide alors de se faire la belle mais sans succès. Jérôme PINEAU (QuickStep) tente, à son tour, de distancer le peloton mais sera revu quelques kilomètres plus loin. C'est alors que Sylvain CHAVANEL passe à l'attaque accompagné de Mathieu PERGET mais le peloton ne leur laisse aucune chance.

Dans l'ultime kilomètre, l'Italien Davide APPOLLONIO (Cervelo) accélère et prend 5 secondes d'avance sur un peloton lancé à vive allure. Sur la ligne, il résiste aux derniers efforts du peloton réglé par l'Espagnol José Joaquim ROJAS (Caisse d'Epargne) devant Samuel DUMOULIN (Cofidis)

Gustav Erik LARSSON, 29 ans, vainqueur chrono de 45 km avec 20 secondes d'avance sur Sébastian Langeveld (Rabobank) et 43 secondes sur Nicolas Vogondy (BBox Bouygues Telecom), conserve son avance grace au travail de son équipe Saxo Bank. Vice-champion du monde et vice-champion olympique du chrono, il remporte la 43ème édition du Tour du Limousin

Article Velo19.com

L'échappée matinale va bon train avec le limousin Maxime MEDEREL

Le leader suivi comme son ombre par le second du classement général

David APPOLLONIO (Cervelo) s'impose devant les sprinters

Gustav LARSSON grand vainqueur de cette 43ème édition

article suivant
article précédent

TOUR DU LIMOSUIN 2010

3EME EATPE : ALEXANDRE BOTCHAROV GAGNE AU SOMMET DE MANSAC

Article paru le 20 août 2010, auteur : Velo19.com

Après une étape semée d'embuches variées avec des pentes frisant parfois les 15%, les coureurs de ce 43ème Tour du Limousin sont arrivés groupés au pied de l'ultime montée vers Mansac où était jugée l'arrivée de cette troisième étape. Les six fuyards de début d'étape n'ont pu résister au train des Saxo Bank. Sylvain CHAVANEL a bien tenté de se faire la belle à plusieurs reprise dans les derniers kilomètres mais le peloton était gourmant de victoire aujourd'hui.

Dans l'ascension vers Mansac c'est le russe de l'équipe Katusha qui prend les devants et seul Romain FEILLU réussira à le remonter au niveau de son pédalier main en vain. Le coureur venu de l'Est, mais depuis de nombreuses années attaché à la France, remporte une belle victoire. Il s'impose devant les français Romain Feillu (Vacansoleil) et Julien Loubet (AG2R La Mondiale). Xavier Florenncio (Cervelo) et Geert Verheyen (Landbouwkrediett) complète le top 5 de l'étape.

Article Velo19.com avec la collaboration de http://www.tourdu limousin.com

Les échappés dans la côte de Vertougit

Les Saxo Bank autour de leur leader au premier passage à Mansac

Le sprint victorieux d' Alexandre BOTCHAROV devant Romain FEILLU

Gustav LARSSON très éprouvé après l'arrivée à Mansac

article suivant
article précédent

TOUR DU LIMOSUIN 2010

2EME EATPE : GUSTAV LARSSON PREND LE POUVOIR A ST-AMAND MONTROND

Article paru le 19 août 2010, auteur : Velo19.com

A Saint-Amand Montrond (Cher), le coureur suédois Gustav LARSSON (Saxo Bank) a pris la tête du classement général du 43e Tour du Limousin en remportant la deuxième étape, un contre-la-montre de 45 kilomètre autour de Saint-Amand-Montrond. Le Champion de Suède contre la montre, Médaille d'argent aux Jeux Olympiques de Pékin et Vice-Champion du monde du contre la montre s'est imposé avec 20 secondes d'avance sur Sebastian Langeveld (Rabobank), Nicolas VOGONDY (FDJ) complète le podium avec un retard de 43 secondes. Sylvain CHAVANEL (QuickStep) termine quatrième à 50 seconde du vainqueur.

La victoire dans ce contre la montre permet au coureur de la Saxo Bank de s'emparer du maillot jaune de leader. Le Français Jérémie Galland (Saur Sojasun), porteur du maillot jaune à l'issue de la première étape, a terminé 122e à plus de six minutes du coureur Suédois.

Au classement général, Gustav Larsson devance Langeveld, Vogondy et Chavanel avec les écarts constitués lors de cette étape chronomètrée.

Nicolas VOGONDY (Champion de France de la spécialité) termine sur le podium

Martin MORTENSEN (Vacancesoleil) en plein effort dans la "seule" difficulté du parcours

Les coureurs croisent parfois des supporters très inventifs !

Gustav LARSSON double Sébastien DURET (Bretagne Schuller) : le TGV est lancé !

Gustav LARSSON sur le podium pour sa belle victoire

article suivant
article précédent

TOUR DU LIMOSUIN 2010

1ERE EATPE : JEREMIE GALLAND AU SPRINT A BOUSSAC

Article paru le 18 août 2010, auteur : Velo19.com

141 coureurs étaient au départ de se 43ème Tour du Limosuin. Au total 193 kms sont à parcourir entre Limoges et Boussac. Dès les premiers kilomètres, Martin MORTENSEN (Vacansoleil) s'extrait du peloton mais bientôt il est rejoint par Stéphane AUGE (COFIDIS) et Cédric COUTOULY (Saur Sojasun).

L'écart monte peu à peu pour atteindre près de 16 minutes après 70 kms de course. Le peloton n'est pas encore réveillé ou plutôt attend son heure. A l'approche de Guéret (km 107) les Bbox Bouygues Telecom et le Team Sky décident de rouler pour combler le retard sur les échappés. Très vite les secondes défilent en défaveur des trois fuyards qui portant ne se mènagent pas.

Sentant le peloton fondre sur le trio, Stéphane AUGE décide de partir en solitaire vers Boussac. Au pied de la côte de Toulx Sainte-Croix ses deux compaganons d'échappée se font engloutir par un peloton lancé à vive allure. Stéphane AUGE tente de résister mais juste après le franchissement de la dernière difficulté du jour le peloton fait la jonction.

Malgré plusieurs attaques dans les 10 derniers kilomètres le sprint massif semble inévitable. Un peloton compact se présente à Boussac et c'est Jérémie GALLAND (Saur Sojasun) qui s'impose de façon magistrale en devançant José Joaquim Rojas (Caisse d'Epargne), Michael Markov (Team Saxo Bank) et Romain FEILLU (Vacansoleil).

Martin MORTENSEN (Vacancesoleil) la conquête du maillot de meilleur grimpeur

Stéphane AUGE (COFIDIS), le grand animateur de cette étape

Le sprint massif remporté par Jérémie GALLAND (Saur Sojasun) à Boussac

Jérémie GALLAND endosse le maillot de leader à l'issue de la première étape

article suivant
article précédent

TOUR DU LIMOSUIN 2010

UN PLATEAU EXCEPTIONNEL !

Article paru le 12 août 2010, auteur : Vincent LAROCHE (Tour du Limousin Organisation)

L’édition du Tour du Limousin 2010 promet d’être un très grand millésime. Un parcours exigeant, tracé sur les routes du Limousin et du Cher, et un plateau de très belle facture : voici les ingrédients pour une course qui devrait être animée de bout en bout.

Fränk Schleck (Saxo Bank), Luis Leon Sanchez (Caisse d’Epargne), Oscar Pereiro (Astana), Nicolas Roche et Christophe Riblon (AG2R la Mondiale), Sylvain Chavanel (Quick Step), Pierrick Fédrigo et Anthony Charteau (Bbox Bouygues Telecom), ou encore Sandy Casar (FDJ) : voici autant de têtes d’affiche qui sauront faire oublier l’absence de Fabian Cancellara (pour raison personnelle) et Bradley Wiggins (Finalement engagé sur l’Eneco Tour). Une course plus ouverte que jamais… avec en prime une 18ème équipe invitée de dernière minute : Landbouwkrediet (Continentale Pro - Belgique)

Les chances de victoire côté français : Sylvain CHAVANEL et Jérôme PINEAU, qui ont marqué de leur empreinte la 97ème édition du Tour de France en juillet dernier, vont courir de nouveau ensemble à l’occasion du Tour du Limousin 2010. Chavanel, double vainqueur d’étape et super combatif, et Pineau, porteur du maillot blanc à pois rouge durant 9 étapes sur la « Grande Boucle », auront vraisemblablement les faveurs du public.

Mais ils ne seront pas les seuls : Anthony CHARTEAU, meilleur grimpeur du Tour de France 2010, Pierrick FEDRIGO, vainqueur d’étape à Pau en juillet et double vainqueur du Tour du Limousin, et Nicolas Vogondy, champion de France du contre-la-montre, devraient aussi bénéficier d’une bonne côte de popularité auprès des spectateurs.

Lauréat l’an passé de la 4e étape du Tour du Limousin, le « briviste » Romain FEILLU (Vacansoleil), vainqueur il y a quelques jours de la 4ème étape du Tour de Burgos, se sent bien de retenter sa chance Boulevard de Beaublanc. Tout comme Samuel DUMOULIN (Cofidis) qui fêtera une nouvelle fois son anniversaire sur la course.

Christophe MOREAU et Mathieu PERGET auront toutes les motivations pour sortir du lot et l’emporter. Pour MOREAU, il s’agira de clore sa carrière sur un succès, pour ce qui sera sa dernière course par étapes. Pour PERGET, il tentera de rééditer sa performance de l’an passé, avant de rejoindre les rangs d’AG2R La Mondiale la saison prochaine.

Quant à la formation FDJ, elle sera emmenée par Sandy CASAR. Avec lui, Arthur VICHOT vainqueur de la 2ème étape du Paris-Corrèze le 5 août dernier et Benoît VAUGRENARD vainqueur à Limoges de la 4ème étape du Tour du Limousin 2008, auront leur mot à dire.
La formation Saur-Sojasun, absente du dernier Tour de France, alignera quant à elle une équipe jeune (moyenne d’âge d’environ 25 ans). Parmi les coureurs alignés par Stéphane Heulot, on retrouve Laurent MANGEL, Cédric COUTOULY, ou encore le prometteur Paul POUX, vainqueur du Grand Prix du Muguet le 1er mai dernier.

Les chances de victoire côté étranger : Fränk SCHLECK, qui se marie le 21 août, pourrait décrocher la victoire finale en guise de cadeau pour sa future. Stuart O’GRADY, ancien maillot jaune du Tour de France, accompagnera le champion du Luxembourg, ainsi que Gustav LARSSON, champion de Suède du contre-la-montre.

Vainqueur de la Clasica San Sebastian, il y a quelques jours, Luis Leon SANCHEZ devrait être le leader de l'équipe Caisse d'Epargne sur ce 43ème Tour du Limousin, Une course qui doit lui permettre de briller, notamment sur le chrono de Saint Amand, au cours duquel il portera le maillot de champion d’Espagne de la discipline.

Du côté de l’équipe Vacansoleil, le vainqueur du Tour du Luxembourg 2010, Matteo CARRARA, devrait être au départ. Johnny HOOGERLAND sera également au rendez-vous pour faire parler sa pointe de vitesse lors des sprints, au côté de Romain FEILLU.

Nicolas ROCHE (AG2R La Mondiale), qui avait signé la plus belle victoire de sa carrière à Guéret sur le Tour du Limousin 2008, pourrait tirer son épingle du jeu, notamment sur la première étape Limoges - Boussac. Il pourra compter sur Christophe RIBLON et Sébastien HINAULT, 2 coureurs d’expérience, pour l’épauler.

Avec Katusha, le Tour du Limousin renouera avec la venue d’une équipe russe de renom, managée par un ancien vainqueur du Tour du Limousin : Andreï Tchmil. L’équipe sera emmenée par Evgeni PETROV champion du monde espoir en 2000. Laszlo BODROGI, Egor SILIN et Marco BANDIERA seront au départ.

Après une première venue en 2008, Astana revient en terre limousine. Oscar PEREIRO, vainqueur du Tour de France 2006 et 2ème du Tour du Limousin 2007, sera à la relance. Il sera accompagné par Assan BAZAYEV, champion d’Asie du contre-la-montre en 2004 et par le champion du Kazakhstan en titre, Maxim GOUROV.

L’équipe Sky, apportera un accent britannique à la course. Simon GERRANS vainqueur d’étape sur les 3 grands Tours et lauréat du Grand Prix de Plouay 2009, sera l’un des outsiders, tout comme Russel DOWNING, récent vainqueur du Tour de Wallonie et dont il faudra se méfier. Theo BOS (Cervelo Test Team), bien que spécialiste de la piste, a déjà 4 victoires à son compteur sur route cette année (Clasica Almeria, Tour de Murcie et 2 étapes du Tour de Castille y Leon). Un homme à surveiller de près, ainsi que Xavier FLORENCIO CABRE, 3ème du dernier Tour du Limousin 2009. Chez les Cofidis, on pourra compter sur le vainqueur du Tour de l’Ain 2009, l’Estonien Rein TAARAMAE. Le vainqueur du Tour du Limousin 2006, Leonardo DUQUE, retrouvera des routes qu’il apprécie.

Article : Vincent LAROCHE (Tour du Limousin Organisation)

Rappel des équipes participantes :

Belgique : Landbouwkrediet, Quick Step
Espagne : Caisse d’Epargne
France : Ag2r La Mondiale, Bbox Bouygues Telecom, Big Mat-Auber 93, Bretagne-Schuller, Cofidis, FDJ, Roubaix-Lille-Métropole, Saur-Sojasun
Grande-Bretagne : Team Sky
Pays-Bas : Rabobank, Vacansoleil
Suisse : Cervélo Test Team
Luxembourg : Astana
Danemark : Team Saxo Bank
Russie : Team Katusha

Les 4 vainqueurs d’étape sur le dernier Tour de France participant au Tour du Limousin 2010 : Sandy CASAR (FDJ) - Sylvain CHAVANEL (Quick Step) - Pierrick FEDRIGO (Bbox Bouygues Telecom) - Christophe RIBLON (Ag2r La Mondiale)

Le peloton du Tour du Limousin 2010 en quelques chiffres (au 10/08/2010) : 144 coureurs (18 équipes de 8 coureurs), 21 nationalités représentées venant de 4 continents, 18 équipes dont 9 Pro Tour, 6 Continentales Pro et 3 Continentales

Les champions nationaux présents sur le Tour du Limousin 2010 : ESPAGNE : Luis Leon SANCHEZ GIL (Caisse d’Epargne) - Contre-la-Montre ; FINLANDE : Jussi VEIKKANEN (FDJ) - Epreuve en ligne ; FRANCE : Nicolas VOGONDY (Bbox Bouygues Telecom) – Contre-la-montre ; LUXEMBOURG : Franck SCHLECK (Saxo Bank) - Epreuve en ligne ; SUEDE : Gustav LARSSON (Saxo-Bank) – contre-la-montre

Les nationalités représentées : 21 nationalités, de 4 continents (Europe, Asie, Océanie, Amérique) seront représentées au sein d’un peloton fort de 144 éléments appartenant à 18 équipes (9 Pro Tour, 6 Continentales Pro et 3 continentales). France : 65 ; Pays-Bas : 12 ; Belgique : 11 ; Espagne : 9 ; Italie : 8 ; Kazakhstan : 6 ; Danemark : 5 ; Russie : 5 ; Australie : 3 Grande-Bretagne : 3 ; Colombie : 2 ; Finlande : 2 ; Irlande : 2 ; Luxembourg : 2 ; Suède : 2 ; Allemagne : 1 ; Autriche : 1 ; Biélorussie : 1 ; Estonie : 1 ;Japon : 1 ; Ukraine : 1

Pour tout savoir sur la 43ème édition du Tour du Limousin, rendez-vous sur www.tourdulimousin.com

Romain FEILLU victorieux l'an passé de la dernière étape du Tour du Limousin
et qui a remporté récemment une étape au Tour de Burgos sera a surveiller !

article suivant
article précédent

PARIS - CORREZE 2010

LE GENERAL A MICKAEL BUFFAZ, L'ETAPE A ARTHUR VICHOT

Article paru le 05 août 2010, auteur : Velo19.com

Partis de Malemort pour rejoindre le mythique circuit du Bol d'Or des Monédières à Chaumeil, les 120 coureurs du Paris-Corrèze 2010 n'ont pas tardé à lancer les premières attaques. Ainsi, lors du premier passage sur la ligne d'arrivée à Chaumeil, un groupe de 10 hommes comptent déjà plus d'une minute d'avance.

Mais le chemin est long pour s'djuger le graal ! Toutefois la relative létargie du peloton mené par l'équipe Cofidis semble donner des ailes à nos fuyards. Au deuxième passage leur avance est passée à plus de deux minutes. Puis le groupe de tête s'étiole peu à peu au fil des tours et de la montée du col de Lestards. lors du dernier tour et sous l'impulsion des coéquipiers de Mickaël BUFFAZ le peloton grignote peu à peu le temps concédé en début d'étape et le regroupement est inévitable. Après la jonction qui s'opère dans les 15 derniers kilomètres, un groupe de trois hommes prend quelques longueurs au gros de la troupe. Mais dans l'ultime kilomètre les compteurs sont remis à zéro et le sprint massif est remporté par le jeune Arthur VICHOT protégé de Marc MADIOT à La Française des Jeux.

Mickaël BUFFAZ franchit la ligne en septième position et conserve sa tunique verte de leader de l'épreuve. Arthur VICHOT en remportant cette dernière étape s'offre par la même le trophée du Bol d'Or des Monédières. Mickaël BUFFAZ est félicité par Gilbert DUCLOS-LASSALLE et Raymond POULIDOR pour sa belle performance et devient le 10ème vainqueur du Paris-Corrèze.

Article Velo19

Arthur VICHOT remporte un sprint sérré et la victoire d'étape.

Mickaël BUFFAZ lève les bras pour sa victoire dans le Paris-Corrèze 2010

Arthur VICHOT gagne le Bol d'Or des Monédières

Le podium final
article suivant
article précédent

PARIS - CORREZE 2010

LA PREMIERE ETAPE A MICKAEL BUFFAZ (COFIDIS)

Article paru le 04 août 2010, auteur : Velo19.com

Cette première étape aura était marquée par une invitée tenace, la pluie. Tout au long des 213 kms de cette étape qui menait les coureurs de Contres (41) à Saint-Léonard (87), les coureurs auront essuyé de nombreux orages. Les cent premiers kilomètres sont marqués par plusieurs attaques mais toutes les échappées rentrent dans le rang. Dans les 50 derniers kilomètres, la course semble se décanter avec notamment des attaques de l'équipe COFIDIS avec David MONCOUTIE. Les dix derniers kilomètres sont rapidement avalés malgré des conditions météo très défavorables. Un groupe de 13 hommes s'extirpent du peloton pour compter plus de 30 secondes d'avance avant d'aborder le dernier kilomètre avec des pentes très rudes. Au final, Mickaël BUFFAZ (Cofidis) devance Gianni MEERSMAN (FDJ) de 11 secondes et Johan LE BON (Bretagne Schuller) de 16 secondes. Derrière, l'échappée des treize arrive au compte goûte : Jérémie GALLAND (SAU) prend la quatrième place avec 30 secondes de retard, suivent Ben GASTAUER (ALM) et Mickaël CHEREL (FDJ) dans le même temps. Le peloton termine très étiré avec plus de 46 secondes de retard sur le vainqueur du jour.

Article Velo19

Mickaël BUFFAZ (Cofidis) franchit la ligne en vainqueur

Gianni MEERSMAN (FDJ) deuxième à 11 secondes du vainqueur

Le podium
article suivant
article précédent

GRAND PRIX DE JUILLAC

L'UC BRIVE JOUE LA CARTE DE LA JEUNESSE

Article paru le 04 août 2010, auteur : Velo19.com

En ouverture du Grand Prix de Juillac, l'Union Cycliste Briviste a décidé de mettre en place une épreuve réservée aux jeunes de 12 ans et moins. Les champions de demain s'en sont donnés à coeur-joie sur ce petit circuit de 1.2 kms.

Les jeunes licenciés ou non sont venus de Troche, Lubersac, Brive, du comité de Dordogne et du comité d'Aquitaine. Cette initiative du club briviste est à noté dans une politique plus générale du club qui, cette année avec l'arrivée d'un nouveau Président et d'un nouveau bureau, offre aux courses de jeunes une place de choix dans le panel des épreuves du département.

En ouverture de la saison, le club gaillard a organisé une épreuve inter-régionale Minimes, Cadets comptant pour le Challenge Limousin des Jeunes et le Challenge Auvergne-Limousin des Jeunes. Le mois suivant, une épreuve dans la zone de la Nau à Varetz a permis aux jeunes Minimes et Cadets d'en découdre sur un circuit sécurisé sans difficulté. Sans compter les épreuves ufolep organisées par le club où les jeunes ont toute leur place. Une politique volontaire orientée vers la jeunesse afin de relancer le cyclisme en Corrèze !

Article Velo19

Un futur champion

Le départ est imminent

A l'heure des récompenses

Stéphane REIMHERR vainqueur en solitaire de l'épreuve des "grands" !

article suivant
article précédent

TOUR INTERNATIONAL FEMININ EN LIMOUSIN 2010

CARLEE TAYLOR (EQUIPE D'AUSTRALIE) S'IMPOSE EN SOLITAIRE A ROUSSAC

Article paru le 25 juillet 2010, auteur : Velo19.com

Cette ultime étape devait permettre au 162 rescapées d'en découdre sur un circuit difficile très propice aux attaques. Malgré de nombreuses tentatives de membres de l'équipe de France, et surtout de l'équipe d'Australie, jamais une échappée aura eu plus de 30 secondes d'avance avant les deux derniers tours sur le circuit final de Roussac.

Mais à 26 kilomètres de l'arrivée, trois filles s'extirpent du peloton, une australienne, une allemande et une italienne. Avec plus d'une minute d'avance, on aurait pu penser que la victoire allait se jouer entre ces trois téméraires, mais il n'en fût rien.

La jeune australienne attaque avant d'entamer la dernière boucle et lâche ses adversaires mais derrière le peloton fait l'effort et l'échappée prend fin. Alors que tous les suiveurs envisageaient une nouvelle arrivée au sprint, Carlee TAYLOR (Australie) se fait la belle pour terminer en solitaire avec 38 secondes d'avance sur un peloton réglé par Kelly DRUYTS (Topsport). A la troisième place, on remarque la jeune Coryn RIVERA (Equipe USA), Championne des USA. La première française, Nadia TRIQUET-CLAUDE (Vienne Futuroscope), termine quatrième.

Les leaders du classement général se sont bien neutralisés : Grace VERBEKE (Lotto) prend la sixième place, Grete TREIER (Michela Fanini) termine 10ème et Edwige PITEL (Michela Fanini) 11ème. Au classement général, Grete TREIER s'impose avec 17 secondes d'avance sur Ruth CORSET (Equipe Australie), la Championne d'Australie et 29 secondes sur sa coéquipière Edwige PITEL, Vice -Championne de France du Contre-la-Montre.

Article Velo19

L'arrivée en solitaire de Carlee TAYLOR (Equipe d'Australie)

L'arrivée du peloton

Le podium

Le podium du trophée de l'élégance

article suivant
article précédent

TOUR INTERNATIONAL FEMININ EN LIMOUSIN 2010

GRETE TREIRE (MICHELA FANINI) S'IMPOSE EN PATRONNE LORS D'UN SPRINT MASSIF

Article paru le 24 juillet 2010, auteur : Velo19.com

Cette troisième étape aura permis de connaître les forces en présence. Malgré quelques difficultés alléchantes, c'est un peloton imposant qui se présente à l'arrivée à Saint-Junien. L'équipe d'Australie a bien roulé dans les derniers kilomètres afin de favoriser la victoire de Ruth CORSET mais au final, c'est Grete TREIER (Michel Fanini) qui franchit la ligne d'arrivée en tête.

C'est donc en patronne de ce TIFEL 2010 que Grete TREIRE remporte sa deuxième victoire au sprint sur cette épreuve.

Article Velo19

L'arrivée

Gret TREIER et une jeune cycliste de l'UVL

article suivant
article précédent

TOUR INTERNATIONAL FEMININ EN LIMOUSIN 2010

EDWIGE PITEL (MICHELA FANINI) REMPORTE L'ETAPE, LE MAILLOT DE LEADER A GRETE TREIRE SA COEQUIPIERE

Article paru le 23 juillet 2010, auteur : Velo19.com

Cette deuxième étape du TIFEL 2010 a été de toute beauté. Malgré quelques gouttes de pluie au tout début de l'épreuve, les concurrentes ont été épargnées par les nuages menaçant tout autour du circuit de 17.4 kms. Un circuit très technique qui a mis en avant les meilleurs du moment. Au final, Edwige PITEL (Michela Fanini) s'impose devant sa coéquipière Grete TREIER qui prend le maillot de leader de l'épreuve.

Article Velo19

L'équipe Michela Fanini domine le chrono avec les 2 premières places

L'arrivée de Grete TREIER qui prend le maillot de leader en terminant 2ème de l'étape.

La jeune américaine Coryn RIVERA

article suivant
article précédent

TOUR INTERNATIONAL FEMININ EN LIMOUSIN 2010

GRETE TREIER (MICHELA FANINI) REMPORTE L'ETAPE, LE GENERAL A RUTH CORSET (AUSTRALIE)

Article paru le 22 juillet 2010, auteur : Kévin CAO, Photo Velo19.com

Show devant. Les 180 concurrentes n’ont guère mis longtemps à se mettre dans le bain. Bien sûr, elles auraient pu plonger dans le magnifique Lac du Causse… Mais, elles n’en ont pas eu l’occasion de d’admirer le beau paysage de la ville de Noël Crouzel. La faute à un départ tonitruant. En effet, dès le début de course et les quatre tours de circuits à Lissac/Couze, Pitel, Verbeke, Cornoso, pour ne citer qu’elles, mirent le feu aux poudres. Cela eut pour effet de scinder l’impressionnant peloton en plusieurs parties. Ce même peloton se morcela à nouveau à mi-course lors du deuxième MG à La Gardelle.

Un groupe de seize filles prit alors la clef des champs. Derrière, une vingtaine de concurrentes se retrouvaient en « chasse-patate » à vingt seconde. L’entente entre les filles de tête ne fut pas des plus cordiales. En effet, difficile de s’entendre à seize. Alors, dans une course totalement débridée, une cassure se produisit à nouveau. Pour ne pas changer, elle s’effectua lors du dernier meilleur grimpeur, à Lissac/Couze, à 20 kilomètres de l’arrivée. Huit filles prirent alors la poudre d’escampettes. On trouvait au sein des fuyardes la plupart des favorites dont notamment Pitel, Verbeke, Henrion, Boyarskaya et Balderas. Celles-ci se jaugèrent. S’épièrent. Et s’attaquèrent. Sans relâche. Finalement, elles se présentèrent groupées à l’arrivée. Et, au terme d’un sprint rondement mené, Grete Treier régla ses compagnes de fugues. Au jeu des bonifications, Ruth CORSET prend la première place du classement général.

Réactions :

Edwige Pitel : «Elle était mieux placée que moi (en parlant de Grete Treier). Je n’ai pas pu faire le sprint car je me suis fais bloqué par une des fille et un gendarme qui nous a envoyé sur la droite (à cause d’un accident entre deux motards lors de l’arrivée, ndrl). (Au sujet de la suite du Tour) On verra après le chrono de demain qui permettra de distribuer les cartes au général. Je sors du très difficile Tour d’Italie avec un peu de fatigue. Cela s’est ressenti aujourd’hui : je n’avais pas de très bonnes jambes. D’autant plus que j’ai trouvé les côtes un peu courtes et que je suis plus à mon aise sur les longues montées.

Grace Verbeke : « La bonne échappée s’est dessinée en fin de course parce qu’on s’est beaucoup marquée avec les filles. Elle était attentive à tous mes mouvements et j’ai fais de même donc il y a eu très peu d’attaques. Je me fixe pas l’objectif absolu de gagner ce Tour, le but est surtout de me préparer pour la fin de saison. (Au sujet du chrono et des deux dernières étapes) Cela dépendra de l’état de mes jambes : un jour tu avoir de bonnes jambes et le lendemain plus rien alors on verra bien pour la suite».

Damien Pommereau (directeur sportif Vienne Futuroscope) : « C’est dommage. On avait deux filles qui étaient dans l’échappée, elles se sentaient bien mais elles étaient mal placées lorsque ça a attaqué alors elles se sont retrouvées piégées. Elles ont bien tenté de rouler derrière mais c’était trop tard, les meilleurs étaient déjà à l’avant. Maintenant, elles possèdent un retard non négligeable sur les huit premières mais on compte sur Julie Beveridge, championne du Canada CLM, pour faire un bon chrono demain (vendredi, ndrl) et si possible terminer dans les dix premières au général ».

Mireille Robin : « La première étape a été très dure. Le parcours était beaucoup plus éprouvant que l’an dernier. D’autant plus qu’on est peu habitué à courir avec des équipes internationales. La première montée de 8 kilomètres a été régulière et s’est fait un bon rythme ce qui a causé de sérieux dégâts derrière ».

Article Kevin CAO

Le podium de cette première étape

L'arrivée au sprint

article suivant
article précédent

CHAMPIONNATS NATIONAUX UFOLEP 2010

LA SELECTION DE LA CORREZE EN ROUTE VERS LA TUNIQUE TRICOLORE

Article paru le 1er juillet 2010, auteur : Velo19.com

Présentation de la sélection Corrèze pour les Nationaux UFOLEP 2010

Les Championnats de France de Cyclosport se déroulerons cette année à Château Salins (près de Nancy) les 10 et 11 juillet prochain. Une sélection de la Corrèze sera présente lors de cette manifestation considérée comme le point d'orgue de la saison. A la tête de cette sélection, Emilie CHASSAGNE (UIC Lubersac), plusieurs fois Championne Départemantale et Régionale, Vice-Championne de France il y a trois ans, et quatre fois sur le podium, tentera de ramener en Corrèze la tunique tricolore.

Chez les Adultes 30/39 ans, Samuel DAUBISSE (UC Brive), visera une belle place au vu de ses dernières prestations et de sa forme olympique actuelle. Dans la catégorie Adultes plus de cinquante ans, Gérard ANTONIOL (UC Lubersac), qui reprend la compétition cette année après un très grave accident de la circulation, tentera de bien figurer avec sa hargne habituelle et son sens de la course.

Françis CHAMPEAU (AC Cosnac) défendra les couleurs corrèziennes dans la catégorie Adultes 40/49 ans. Déjà primé à plusieurs reprises en VTT, sa fougue sur la route sera un gage de réussite pour cette sélection départementale. Enfin, chez les jeunes 13/14 ans, Thomas BERTIN (AC Cosnac) Champion départemental et Vice-Champion Régionale, très en forme actuellement peut être considéré comme un bel espoir de podium pour la Corrèze. Benoit BERGEAL (AC Cosnac) et Antoine CHEMARTIN (Saint-Clément), qui débutent cette année en compétition, sont promis à acquérir une belle expérience lors de cette compétition. Ce trio de jeunes peut se battre pour une belle place par équipe.

Adrien LEVEQUE et Jean-Jacques DEMAY constituent le staff technique et dirigeant qui accompagnera la sélection sur ces deux jours de compétitions.

L'équipe de la Corrèze en route vers "Les France UFOLEP"

article suivant
article précédent

PARIS-CORREZE 2010

FRANCOIS HOLLANDE ET MAX MAMERS PRESENTENT LA 10EME EDITION

Article paru le 1er juillet 2010, auteur : Velo19.com

Présentation officielle de Paris-Corrèze 2010

Autour du Président du Conseil Général de la Corrèze François HOLLANDE, Max MAMERS, Alain SEGUREL, Robert PENALVA, Mr le Mairede Malemort, Mr le Maire de Chaumeil, ont présenté à la presse local le 10ème Paris-Corrèze. Cette grande fête du cyclisme dans notre région est un événement incontournable en Corrèze avec cette année une première étape qui s'achève à Saint-Léonard de Noblat, le pays de Raymond POULIDOR. Le lendemain, Malemort accueille le départ de la dernière étape qui se dirigera vers un final prestigieux sur le circuit du Bol d'Or des Monédières.

De nombreuses festivités sont prévues lors du départ de Malemort et la traditionnelle ambiance d'accordéon dans le bourg de Chaumeil accueillera près de cinquante artistes en marge de la compétition cycliste. Raymond POULIDOR, Raphaël GEMINIANI, Gilbert DUCLO-LASSALLE et Laurent FIGNON seront au départ et à l'arrivée de cette dernière étape. La présence de Bernard HINAULT pour les dix ans de ce Paris-Corrèze est une possibilité. Gageons que Max MAMERS et toute son équipe seront à la hauteur de l'évènement. A l'instar du Paris-Corrèze, Velo19.com fête cette année ses dix ans et sera bien entendu présent tout au log des deux journées pour retracer en photos les moments forts de cette belle épreuve.

Alain SEGUREL, Max MAMERS et François HOLLANDE

article suivant
article précédent

CHAMPIONNATS DU LIMOUSINS FFC DE VTT

JEREMY MOUNIER (CREUSE OXYGENE) AU RENDEZ-VOUS DE COSNAC

Article paru le 27 juin 2010, auteur : Velo19.com

Jérémy MOUNIER et Creuse Oxygène au rendez-vous du Régional FFC VTT à Cosnac

L'Avenir VTT 19 organisait ce dimanche 27 juin les Championnats du Limousin FFC de VTT autour du Terrain Militaire de Séchepierre à Cosnac (19). Sous une chaleur torride et sur un parcours ô combien séléctif, les concurrents se sont livrés une rude bataille. Jérémy MOUNIER (Creuse Oxygène) à largement dominé les débats. Déjà en tête lors des premiers hectomètres, il n'a eu de cesse d'augmenter son avance face à ses adversaires. Il l'emporte aisément avec une avance conséquente pour revêtir sa nouvelle tenue de Champion du Limousin Sénior 2010.

Il convient de noter l'excéllente prestation de l'équipe de Creuse Oxygène qui a glané de nombreux titres et places d'honneur. Une organisation à la hauteur de l'évènement et en tout point excéllente a su donner à cette journée un caractère festif et un contentement partagé par tous. Guillaume JOBARD, Président du club organistaeur et animateur de la journée peut s'ennorgueillir de la réussite du travail accomplit avec toute son équipe de bénévoles.

Les classements par catégorie sont les suivants :

Séniors : 1- Jérémy MOUNIER (Creuse Oxygène), 2- Rudy DEALS (VC La Souterraine), 3- Fabien VERGNAUD (Ambazac SC).
Master 1 : 1- Franck LHOPITEAU (EC-Peyrat 23 Ufolep), Bernard CONSTANT (CC Mainsat-Expert) Champion du Limousin.
Master 2 : 1- Bernard SOULIE (AC Cosnac Ufolep), Thierry Chazalviel (AvenirVTT 19) Champion du Limousin.
Master 3 : 1- Dominique VRIGNAUD (US Nantiat)
Cadet : 1- Raphaël GAY (Creuse Oxygène)
Cadette : 1- Audrey MENUT (Creuse Oxygène)
Junior : 1- Max LHOPITEAU (Creuse Oxygène)
Espoir : 1- Mickael CHAMPOUREY (ACCRO Vélo)

Le podium des Séniors

Le podium des Tandems

Le podium Master 3

Le podium Master 2

Le podium Master 1

Le podium Juniors

Le podium Cadets

Le podium Minimes

Le podium des jeunes

Les "petits" sont aussi de grands champions !
article suivant
article précédent

CHAMPIONNATS DE FRANCE MASTERS

DEUX MEDAILLES POUR LE LIMOUSIN

Article paru le 14 juin 2010, auteur : Velo19.com

Championnats de France Master 2010 à Chasseneuil

Nathalie Lecourt et Chantal Lydwa ont participé aux Championnats de France Master 2010 à Chasseneuil. Au final deux médailles pour le Limousin avec la deuxième marche du podium des 40/44 ans pour Nathalie et la troisième marche du podium des 45 et plus pour Chantal.

Entrainées par Mireille ROBIN (Championne du Monde VTT Master 2009), les deux sociétaires du club limousin se sont bien distinguées lors de cette épreuve réservée aux masters (+ de 40 ans). Chevilles ouvrières du Tour International Féminin en Limousin Poitou-Charentes, elles savent aussi montrer l'exemple.

Deux belles médailles pour le Limousin
article suivant
article précédent

PRESENTATION UNION CYCLISTE BRIVISTE

NOUVEAUX EQUIPEMENTS ET PARRAIN DE PRESTIGE

Article paru le 10 juin 2010, auteur : Velo19.com

Présentation officielle de l'équipe de l'UC Brive 2010

La présentation officielle de la nouvelle équipe 2010 de l'Union Cycliste Briviste a eu lieu ce mercredi dans les locaux de la Mairie de Brive avec la présence d' André PAMBOUTZOGLOU (Vice Président de la Région Limousin et Adjoint chargé des sports) et de Philippe LESCURE (Adjoint au Maire). La nouvelle équipe dirigeante, avec Bruno ROY comme Président de l'association, a tenu à présenter les nouveaux équipements pour la saison 2010 à tous les partenaires.

Le parrain du club pour cette saison 2010 n'est autre que l'ancien maillot jaune du Tour de France 2008, Romain FEILLU, qui coure cette année chez VacanceSoleil. Il a honoré de sa présence cette présentation et a pris la pose en compagnie des coureurs corrèziens. Les plus jeunes sociétaires du club gaillard été aux anges de compter parmis eux un coureur professionnel de cette envergure. Gageons que la motivation sera encore plus grande pour être à la hauteur du parain de l'équipe.

L'équipe 2010 avec Romain FEILLU
La section FFC
La section UFOLEP
Bruno ROY (Président et coureur)
Roamin FEILLU, le parrain
article suivant
article précédent

LE TOUR DE L'AUDE EN DANGER !

LE MONDE DU CYCLISME EN PERDITION ?

Article paru le 29 mai 2010, auteur : L’Indépendant du 27/5/2010

Le Tour de l'Aude en danger

La 26e édition du Tour de l'Aude est à peine terminée que se pose déjà la question de la 27e . A ce jour, celle-ci n'est pas assurée, pour des raisons économiques. Le cyclisme féminin perdra-t-il l'un de ses fleurons ?

Le 5 mai 1985, au pied des remparts de la cité de Carcassonne, s'élance la 1re édition du Tour de l'Aude féminin. Le 23 mai 2010, à Carcassonne toujours, sur le boulevard de Varsovie, Ina Yoko Teutenberg remporte son 21e succès d'étape, record absolu de l'épreuve. Emma Pooley grave son nom au palmarès. Entre ses deux dates, 26 éditions, 270 jours de courses et près de 24 000 kilomètres ont été parcourus. Kaléidoscope d'images et de couleurs, le Tour de l'Aude a mis en valeur les mille paysages du département, a traversé des centaines de communes et de hameaux parfois les plus reculés du Minervois, des Corbières ou de la Haute Vallée de l'Aude. Depuis 4 ans, le Tour s'ouvre aux départements voisins, les Pyrénées – Orientales et l'Hérault cette année. L'épreuve audoise s'est également internationalisée avec pas mois de 19 nations représentées en 2010. Le Tour de l'Aude a présenté, chaque année, durant 26 ans, un patrimoine culturel, gastronomique et, bien entendu, sportif, en Europe, en Amérique et maintenant en Chine qui s'ouvre désormais au cyclisme féminin.

Bon nombre de concurrentes reconnaissent que l'épreuve audoise fait partie des plus belles courses du calendrier mondial, certaines même n'hésitant pas à affirmer que le Tour de l'Aude féminin en est le fleuron. Comme peut l'être le Tour de France pour le cyclisme masculin ! Mais voilà, ce tableau idyllique ne l'est plus vraiment. La crise économique, les arbitrages financiers auxquels doit procéder le Conseil général de l'Aude, le manque de partenaires économiques dans un département qui s'appauvrit. Il y aussi le manque de reconnaissance du sport féminin, le cyclisme en premier lieu. D'autres raisons peuvent être avancées, mais il n'est ici pas question de traquer les responsables. Le fait est que le Tour de l'Aude féminin pourrait ne pas repartir l'an prochain.

Le cyclisme féminin perdrait une nouvelle épreuve en France après la Grande Boucle féminine internationale et le Tour de Bretagne. Si tel est le cas, ce serait un désaveu pour les instances fédérales du cyclisme, absentes cette année encore dans l'Aude, et cruel pour le département. Le cyclisme féminin, aux multiples talents et à l'éthique intacte, ne le mérite vraiment pas.

"Plus ça va et moins il y a de courses"Voici quelques réactions à la possible disparition de l'épreuve.

Béatrice Thomas (ESGL 93 et sociétaire du Vélo Sprint Narbonnais, 53 e ) : "Ce serait une mauvaise nouvelle. Plus ça va et moins il y a de courses. Je ne sais pas où l'on va. Oui, le cyclisme féminin est en danger mais que faut-il faire pour que cela change ? Les médias ne viennent que s'il y a Jeannie Longo au départ. Mais Jeannie ne représente pas l'avenir du cyclisme féminin français. Je reviens du tour de Chine. C'était énorme. Le public était venu nombreux au bord des routes. Pour eux, assister au passage de la course, est une fête".

Mélanie Bravard (ESGL 93 – 59 e) : "C'est triste. D'autant plus que de nombreuses épreuves internationales disparaissent également. En France, nous avons eu le Tour de Bretagne et une épreuve de coupe de France (le Trophée des Grimpeurs). Pourquoi limiter les épreuves cyclistes féminines alors que l'on veut tendre vers un mouvement sportif au féminin ! Comment voulez-vous devenir professionnel s'il y a de moins en moins d'épreuves ? Etre obligé de rester amateur, je trouve cela relativement dommage".

Christel Ferrier-Bruneau (Vienne Futuroscope – 12e , championne de France en titre) : "Je suis déçue de savoir que le tour de l'Aude peut disparaître. Très déçue même ! C'est vraiment une belle course internationale. Elle est très réputée. Pour moi, c'est l'une des plus belles courses à étapes du calendrier mondial. Il y a les meilleures équipes. C'est vraiment le haut niveau. Pour moi, c'est comme si c'était un Tour de France féminin. Le cyclisme féminin est aujourd'hui en danger. La Grande Boucle féminine s'est arrêtée l'an dernier. Le tour de Bretagne s'arrête aussi. Aujourd'hui, je commence à pouvoir rouler avec les meilleures. L'an prochain, j'aurais essayé d'être encore plus forte. Si le Tour de l'Aude disparaît, ça me fera vraiment mal".

Edwige Pitel (Michela Fanini – 20 e ) : "Ce serait une catastrophe. Cela fait 5-6 ans que je fais du cyclisme et depuis, je vois des épreuves disparaître les unes après les autres, ou alors elles raccourcissent et se réduisent à des peaux de chagrin. L'UCI (Union Cycliste Internationale) veut calquer les filles sur le modèle masculin mais il n'y a pas l'argent pour. Donc, il n'y a que 4 ou 5 équipes qui dominent vraiment et toutes les autres vivotent. Cette éventuelle disparition ne va pas arranger les choses. Je ne vois aucune amélioration pour notre sport. Même en Italie des épreuves ont été annulées cette saison. C'est un signe qui démontre que cela va vraiment mal".

Emma Pooley (Cervelo – vainqueur) : "Cette victoire, c'est la plus grande et la plus belle course par étapes désormais à mon palmarès. Mon équipe est, je crois, la meilleure équipe du monde. Mes coéquipières ne sont pas seulement très fortes, mais elles sont aussi super sympas. Je suis aussi consciente qu'elles ont cru en moi. Même quand je n'y croyais pas moi-même. Quant à la possible disparition du Tour de l'Aude (sa voix s'assombrit et Emma Pooley hésite à parler), ce serait dommage. C'est une des courses les plus importantes du calendrier féminin mondial. Ce serait vraiment dommage que cette épreuve disparaisse également. Il y en a déjà tant qui se sont arrêtées cette année. Si le Tour de l'Aude disparaît, je serais vraiment très triste".

Anne-Marie Thomas dans l'expectative : La directrice de l'épreuve évoque l'avenir du Tour de l'Aude féminin. Non sans une certaine crainte. Anne-Marie Tomas, quel bilan tirez-vous de cette 26e édition ? Un bilan positif. Que l'édition a été belle ! Les résultats sont là. Le plateau l'était également. Mais cette édition fut très difficile à organiser. Car, à l'heure actuelle, il est difficile de trouver des financements. Au niveau des équipes, ce n'est pas vraiment un problème. Certaines s'inscrivent même avant que nous leur envoyions le bulletin d'engagement.

C'est donc seulement le financement de l'épreuve qui pose problème ? Nous avons aussi des structures, camion-podium et camion-permanence, mobiles un peu usagées. Il faudrait les rénover. Nous avons aussi une équipe de bénévoles qui vieillit. Il faudrait la rajeunir. Tout cela, ce n'est pas évident. Malgré, bien sûr, la bonne volonté de tous, j'ai senti que cette année, cela tirait un peu.
L'ouverture de l'épreuve vers le département de l'Hérault et des P.-O. pourrait-elle aboutir à un Tour du Languedoc-Roussillon ? Je ne sais pas mais à ce moment-là, il faudra revoir le budget. Les frais seront différents. Tout sera différent en fait. Les besoins en sécurité. Tout !
2010 est-elle une année charnière ? Le Tour de l'Aude peut s'arrêter comme il peut continuer.
C'est cela ! C'est tout à fait ça.

Avez-vous, vous, envie de continuer cette aventure ? Nous avons une réputation mondiale. Cette réputation, il faut la maintenir. Si nous ne pouvons pas la maintenir, je pense qu'il vaut mieux arrêter. J'ai 20 tours de l'Aude à mon actif. Je vous avoue qu'aujourd'hui, je ne peux pas vous répondre parce que je suis très fatiguée. Peut-être plus que les concurrentes.

Quand pourrait-être prise cette décision ?

On n'a pas encore réglé l'édition 2010. Il faut attendre. Avec 9 Françaises (sur 106 concurrentes), commet se porte d'après vous le cyclisme féminin tricolore ? Cette référence vieillissante que l'on a toujours concernant Jeannie Longo n'aide pas le cyclisme féminin. Dans la mesure où elle serait incapable à l'heure actuelle de courir une épreuve à étapes comme le Tour de l'Aude. Une épreuve de 10 jours. Il faut savoir que Christel Ferrier-Bruneau termine 12 e du général. C'est superbe ! Va-t-on en parler ?

Que pensez-vous de l'absence de la Fédération française de cyclisme qui n'a pas envoyé l'un de ses membres sur votre épreuve ? A la Fédération, ils sont toujours très occupés (rires). Anne-Marie Thomas, peut-on déjà prendre rendez-vous sur le Tour de l'Aude, l'an prochain ? Je ne sais pas !

Propos recueillis par Frantz Delagrange pour l’Indépendant du 27/5/2010

article suivant
article précédent

5EME CRITERIUM INTERNATIONAL DE PARACYCLISME DES MONEDIERES

LE SPECTACLE ETAIT AU RENDEZ-VOUS !

Article paru le 22 mai 2010, auteur : Bernard EYROLLES

Pas moins de trois épreuves sur route ce samedi à Corrèze pour cette compétition handisport internationale. A 9h30, les Hand-Bike ont pris le départ pour deux tours sur le circuit difficile de 16.5 kms autour de Corrèze. C'est le Champion de France Joel JANNOT qui remporte la victoire en solitaire. Vers 11h30, Ce sont les catégories C1 à C5 qui se sont dispuités la victoire à près de 38 km/h de moyenne. A noter la belle performance de Norbert SICARD (UC BRIVE) qui s'impose en solitaire dans sa catégorie.

L'après-midi a eu lieu la course des tandems qui a tenu toutes ses promesses. La victoire revient au duo de Champions de France qui s'impose avec plus d'une minute d'avance à plus de 40 km/h de moyenne. La descente à plus de 90 km/h vers Corrèze a été des plus spectaculaire.

Dimanche matin a eu lieu le contre-la-montre qui a définitivement désigné les lauréats de cette cinquième édition.

Velo19.com

L'arrivée dans la catégorie T1

Joel JANNOT pour la victoire en Hand-Bike

La victoire de Norbert SICARD (UC Brive)

Arrivée Féminine
Arrivée Catégorie C4
Arrivée Catégorie C3

Arrivée Catégorie C2

Arrivée Catégorie Tandem
article suivant
article précédent

2e TOUR DE LA CIATE CREUSE THAURION GARTEMPE

NICOLAS BASTIEN (AC RILHAC-RANCON) SURPREND ERIC MARIVINGT (GENCAY)

Article paru le 17 mai 2010, auteur : Daniel GROSVALLET

Champion régional UFOLEP contre la montre en 19-29 ans, le Haut-Viennois Nicolas Bastien a usé de ses qualités de rouleur pour accrocher le second Tour de la CIATE* à son palmarès. Beaucoup pronostiquaient sur le Poitevin Éric Marivingt. Ce dernier avait impressionné son monde lors des deux premières étapes où il s'est aisément s'octroyé aisément les maillots des points chauds et de meilleur grimpeur. Mais les 11 km à effectuer individuellement entre Le Moutier d'Ahun et Ahun n'étaient pas de tout repos, avec deux belles ascensions. L'état de fraîcheur a sans doute joué au moment du décompte final.

Samedi après-midi, les 82 km pourtant tourmentés entre Saint-Martial-le-Mont et Chavanat, n'ont pas réussi à faire une véritable sélection. L'Aubussonnais Frédéric Terret s'est imposé au sprint devant le jeune Peyratois Rémy Labaye. Une quarantaine de coureurs sur plus de 80 au départ ont terminé dans le même temps. Dimanche matin, le maillot jaune a changé d'épaules au terme des 62 km reliant Vidaillat à Saint-Yrieix-les-Bois. Quatre hommes se sont fait la belle. Le Gouzonnais Sébastien Pénard et le Mainsatois Mickaël Louis, sont partis en éclaireurs entre Maisonnisses et Savennes. Ils ont été rejoints à Lépinas par le Sostranien Barry Taylor, flanqué du Felletinois Arnaud Juge.

L'écart a longtemps oscillé autour des 30 secondes. La chasse était conduite les Aubussonnais qui protégeaient le maillot de leader de Frédéric Terret. Éric Marivingt a attendu les derniers kilomètres pour se montrer et tenter de rentrer seul. Mais son effort a été vain. Sébastien Pénard été avalé dans les derniers hectomètres et Mickaël Louis a remporté l'étape devant ses deux compagnons de fugue. Mais seulement douze secondes les séparaient d'une meute quelque peu échelonnée. Tout restait à faire dans le contre la montre final.

Cette belle épreuve a été parfaitement organisée par les deux clubs du territoire de la CIATE, l'AS Fransèches et la Roue Libre Sardentaise, avec la baguette, comme directeur de course, l'expérimenté Michel Conchon, expert en matière de cyclisme... et qui n'est autre que le maire de Sous-Parsat, commune traversée par le peloton.

1e étape:
1. Frédéric Terret (VC Aubusson), les 82 km en 2h 16' 09''; 2. Rémy Labaye (EC Peyrat-23), mt; 3. Mickaël Louis (CC Mainsat-Expert); 4. Emmanuel Meyrat (AC Rilhac-Rancon); 5. Rodolphe Pradel (UC Felletin); 6. Éric Marivingt (CDLC Gençay); 7. Christophe Deluche (AS Legrand Limoges); 8. Sylvain Almonacil (Ponthierry); 9. Julien Baptmale (Fontanil); 10. François Jury (VC Aubusson), tous mt.; etc.

v2e étape:
1. Mickaël Louis (CC Mainsat-Expert), les 62 km en 1h 48' 50''; 2. Barry Taylor (VC La Souterraine), mt; 3. Arnaud Juge (UC Felletin), mt; 4. Nicolas Bastien (AC Rilhac-Rancon), à 12''; 5. Simon Damiens (CC Mainsat-Expert); 6. David Moine(Troyes AC); 7. Julien Baptmale (Fontanil); 8. Jean-Marc Restoin (AS Saint-Junien); 9. Christophe Deluche (AS Legrand Limoges); 10. Éric Marivingt (CDLC Gençay), tous mt.; etc.

3e étape clm:
1. Nicolas Bastien (AC Rilhac-Rancon), les 11.3 km en 19' 17''; 2. Éric Marivingt (CDLC Gençay), à 24''; 3. David Moine (Troyes AC), à 27''; 4. Simon Damiens (CC Mainsat-Expert), à 35''; 5. Mickaël Louis (CC Mainsat-Expert), à 38''; 6. Barry Taylor (VC La Souterraine), à 49''; 7. François Jury (VC Aubusson), à 59''; 8. Rodolphe Pradel (UC Felletin), à 1' 04''; 9. Rémy Labaye (EC Peyrat-23), à 1' 09''; 10. Jean-Marc Restoin (AS Saint-Junien), à 1' 17''; etc.

Classement général final:
1. Nicolas Bastien (AC Rilhac-Rancon), en 4h 24' 28'''; 2. Éric Marivingt (CDLC Gençay), à 24''; 3. Mickaël Louis (CC Mainsat-Expert), à 26''; 4. David Moine (Troyes AC), à 27''; 5. Simon Damiens (CC Mainsat-Expert), à 35''; 5. ; 6. Barry Taylor (VC La Souterraine), à 37''; 7. François Jury (VC Aubusson), à 59''; 8. Rodolphe Pradel (UC Felletin), à 1' 04''; 9. Rémy Labaye (EC Peyrat-23), à 1' 09''; 10. Jean-Marc Restoin (AS Saint-Junien), à 1' 17''; etc.

2e catégorie:
1. Rémy Labaye (EC Peyrat-23), en 4h 25' 37''; 2. Bruno Thoreau (EC Saumur), à 47''; 3. Frédéric Catteau (AS Legrand Limoges), à 57''; 4. Julien Baptmale (Fontanil) à 1' 05'': 5. Emmanuel Meyrat (AC Rilhac-Rancon), à 1' 14''; etc.

3e catégorie:
1. Pierre Delporte (Fontanil), en 4h 27' 51''; 2. Thibault Mongourd (CC Mainsat-Expert), à 1' 42''; 3. Charles Ricau (Fontanil), à 1' 54''; 4. Laurent Aimé (Fontanil), à 12' 06''; 5. Didier Saffroy (VC Gouzon), à 22' 48''; etc.

Moins de 20 ans:
1. Rémy Labaye (EC Peyrat-23), en 4h 25' 37''; 2. Emmanuel Meyrat (AC Rilhac-Rancon), à 1'14''; 3. Florian Cottaz (VC La Souterraine), mt.; etc.

Plus de 50 ans:
1. Pierre Delporte (Fontanil); 2. Christian Bonnichon (CC Mainsat-Expert); 3. Alain Piriou (VC Aubusson).

Par équipes:
1. CC Mainsat-Expert; 2. AC Rilhac-Rancon, à 37''; 3. UC Felletin, à 1' 12''; 4. VC La Souterraine, à 2' 11''; 5. CDLC Gençay, à 2' 52''; 6. Fontanil Cyclisme Isère, à 3' 05''; 7. VC Aubusson, à 3' 26''; 8. VC Gouzon, à 3' 30''; etc.

Daniel GROSVALLET (http://ecpeyrat.free.fr)

Les coureurs au départ de la seconde étape,à Vidaillat, sous un frais soleil matinal

Le podium final

Les lauréats du contre la montre. De g. à d. : Charles Ricaud (Fontanil), en 3e cat.,
Nicolas Bastien (Rilhac-Rancon) au scratch, et Rémy Labaye (Peyrat-la-Nonière), en 2e cat.

article suivant
article précédent

CHAMPIONNAT GSO - RONDE FEMININE DES GINKGOS

UNE BELLE JOURNEE DE CYCLISME FEMININ !

Article paru le 13 mai 2010, auteur : Velo19.com

Les courses féminines ne sont pas légion dans notre région. Mais la tenacité et l'amour de la petite reine pour Claude Lecourt, l'organisateur de cette belle épreuve, a permis d'assister à une belle épreuve féminine. La Ronde Féminine des Ginkgos 2010 était l'occasion de décerner les titres régionaux du Grand Sud-Ouest. Au total, près de 80 filles ont pris le départ dans les différentes catégories en lice.

La première épreuve mettait aux prises les minimes et cadettes avec 5 tours de circuit à couvrir, environ 40 kms. Au final, Marie FUMEY (VC Pays de Langon) s'impose en solitaire en devançant Delphine BONTEMPS (Saint-Juery) et Audrey ARTAUD (VC Ambertois). Chez les minimes, Victorie GUILMAN (UA La Rochefoucault) remporte la victoire. Sophie ALMEIDA (VS Gerzatois) et Caroline ROULET (US Argentonnaise) complète le podium.

Dans la catégorie juniors, Manon SOUYRIS (Saint-Juery) devance sur la ligne Lucie PADER (AC Cusset). En ce qui concerne les séniors, Ludivine LOZE remporte au sprint une belle victoire en s'imposant devant Kaytee BOYD (Limoux-NewZéland) et Margot ORTEGA (AC Cusset).

Au final, une épreuve qui commence à prendre de l'envergure et qui s'impose désormais comme incontournable dans notre région pour les féminines. Vivement le TIFEL 2010 pour se replonger dans l'ambiance.

De nombreuses photos deront bientôt disponibles dans notre album.

Velo19.com

L'arrivée victorieuse en cadette de Marie FUMEY (VC Pays de Langon)
La victoire en junior de Manon SOUYRIS (Saint-Juery)
Le sprint victorieux de Ludivine LOZE (Montauban)
Le podium final
article suivant
article précédent

ROUTE LIMOUSINE 2010

L'UC FELLETIN REMPORTE LA VICTOIRE FINALE

Article paru le 13 mai 2010, auteur : Velo19.com

13 équipes au départ de cette édition 2010 s'alignent au départ du contre-la-montre par équipes disputé sur 20 kms entre Ambazac et Saint-Martin Terresus. Le circuit roulant sur les premiers kilomètres se complique lors de la montée du pont du Dognon où quelques équipes perdent des unités. Au final, l'équipe du CRCL propulsé par Mickael DHININ et Sébastien DARRIN s'impose de 12" devant l'UC Felletin en Creuse bien enmenée par l'ex-professionnel Jean-Luc MASDUPUY.

L'après-midi sur le difficile circuit autour de Saint-Martin Teressus, l'UC Fellein attaque pour combler son maigre retard. Au final, Julien LAMY, le plus guerrier de l'équipe, est propulsé aux avants-postes pour s'imposer en solitaire et donner la victoire finale à son équipe. Le jeune CHABENAT et Mickael DHININ complète le podium de l'épreuve en ligne.

Velo19.com

L'équipe du CRCL
L'équipe de l'UC Felletin en Creuse
L'équipe de l'UC Brive
article suivant
article précédent

GRAND PRIX DU MUGUET A VASSIVIERE

PAUL POUX (SOJASUN) A PLUS DE 47 KM/H DE MOYENNE

Article paru le 01 mai 2010, auteur : Velo19.com

L'arrivée de Paul POUX

La 3ème manche de la Coupe de France Look des clubs s'est disputé ce samedi 1er mai 2010 autour du lac de Vassivière. Le Grand Prix du Muguet a tenu toutes ses promesses tant au niveau du nombre de participants que de leur qualité. Au programme, un contre la montre individuel de 27.2 kms au départ et à l'arrivée à Auphelle.

Côté conditions météo, les organisateurs ont été épargnés. Pas une seule goute de pluie tout au long de cette journée consacrée au cyclisme de haut niveau. Car il faut bien parlé de haut niveau car la fine fleur du cyclisme hexagonal était présente au départ. Tanel KANGERT de l'équipe de Saint-Etienne a longtemps détenu le meilleur temps de l'épreuve. Mais au final Paul POUX (Sojasun) met tout le monde d'accord en couvrant les 27.2 kms du circuit en 34 minutes et 25 secondes à plus de 47 km/h de moyenne.

Le podium est complété par l'ancien Champion de France de la spécialité et deuxième des championnats du Monde, Frédéric FINOT (Le Creusot). Le classement par équipe est remporté par le VC La Pomme Marseille. Vendée U termine deuxième et la troisième place revient à Sojasun Espoir

Nellie VALENTIN (Miss Corrèze 2010) et Marjolaine PAITEL (Miss Corrèze 2009 et 1er Dauphine Miss Limousin 2009) ont remis les récompenses à tous les Champions avec le concours de Raymond POULIDOR. Au final une belle journée avec une organisation sans faille du Comité d'Organisation du Tour du Limousin. Seul point à regretter, l'absence d'un public nombreux pour encourager tous les acteurs de cette manifestation.

Velo19.com

Raymond Poulidor entouré de Marjolaine PAITEL et Nellie VALENTIN
Le podium Final
La meilleure équipe
Un coureur poursuivi par un vélo...
(voir l'arrière plan)
Un coureur meurti par une chute
On donne tout dans un chrono...
article suivant
article précédent

78ème CIRCUIT BOUSSAQUIN

FLORIAN VACHON (BRETAGNE SCULLER) FAIT LE METIER

Article paru le 27 avril 2010, auteur : Kevin CAO ("Le Populaire du Centre")

Le professionnel de Bretagne Schuller a attendu les tous derniers kilomètres pour s’imposer sur une épreuve au plateau digne des plus grandes argenteries.
Ne jamais oublier d’où l’on vient. Le professionnel Florian Vachon est un habitué du Boussaquin. Le citoyen de Montluçon avait, en effet, déjà emporté la mise, en 2007, avant de passer professionnel. Alors, après quatre jours de coupure suite à une grosse semaine de Coupe de France, le jeune homme souhaitait « remettre la machine en route » sur une épreuve qui lui est chère. Surtout, ce fût l’occasion pour lui d’aller à la rencontre de ses nombreux supporteurs qui n’en finissent plus de le féliciter de son début de saison tonitruant (victoire au Tour du Finistère, leader de la Coupe de France).

Lors de la première grande boucle de 30 kilomètres, Nicolas Edet (Team Veranda Sarthe), Paul Brousse (Cycle Poitevin) et Alexander Budaragin (Team Primorskiy District) profitèrent de la réputée côte de Toulx-Sainte-Croix pour prendre la clef des champs. Personne ne broncha. Même pas Vachon. Pourtant, « généralement au bout de la première boucle, la course est déjà pliée », admis le lauréat 2007. Même si les trois fuyards s’entendirent comme larrons en foire, l’avance n’excéda jamais la minute. Alors, arrivée sur les 16 tours de circuit (4,6 kms), l’échappée fût littéralement avalée par un peloton qui se mit à embrayer sec. On eut alors le droit à un avant-goût des nocturnes estivales. Ca vissait fort, ca frottait dur et ça attaquait de partout ! L’échappée la plus sérieuse est à mettre au crédit de Médéric Clain (ST Cyr Tours 37), Georges Benette (CR4C Roanne), Nicolas Edet (Team Veranda Sarthe) et trois autres compères. Cependant, l’équipe d’Océane Cycle Poitevin ramena les garçons à la raison.

Le peloton se présenta donc groupé au moment d’affronter la dernière boucle de 30 kilomètres. Groupé, il ne le resta pas longtemps. Car, les grimpeurs Mederel, Luminet et Naibo secouèrent violemment le cocotier lors de l’ascension de Toulx-Sainte-Croix. On se retrouva alors avec des noix de coco disséminées partout sur le circuit ! Euh, pardon. On se retrouva alors avec de multiples coureurs lâchés. Il y en avait partout ! Huit hommes prirent finalement la poudre d’escampette : Gerbaud (Blois CAC41), Mederel (Auber 93), Naibo (US Montauban), Vachon (Bretagne Schuller), Brousse (Cycle Poitevin), Lutskovich (Team Primorskiy District), Edet (Team Veranda Sarthe) et Branquefort (Top 16). Sept de trop, selon Vachon. Alors, le professionnel de Bretagne Schuller haussa le ton en compagnie de Lutskovich. Derrière, cela se regarda en chiens de faïence. Vachon et Lutskovich en profitèrent. Ils continuèrent leur bonhomme de chemin jusqu’à l’arrivée. Et, sans surprise, le « pro » décramponna son partenaire de fugue lors du dernier kilomètre.

Pas de doute. Florian Vachon « qui avait à cœur de gagner devant ses supporters » a bel et bien remis la machine en route. Il aborde avec envie et ambition la seconde partie de saison (manches de coupe de France, championnat de France). Des échéances importantes où il aura à cœur de confirmer sa bonne entame de saison, et, pourquoi pas, garder son maillot de leader de la Coupe de France. C’est sûr. Florian n’oublie pas d’où il vient. Mais, surtout, Florian Vachon sait où il va…

Kevin CAO ("Le Populaire du Centre")

Le podium final (Photos©Raymond Tricaud)
Arrivée de Florian Vachon (Photos©Raymond Tricaud)
Passage du peloton (Photos©Raymond Tricaud)
Les échappées au premier passage au sommet de la côte de Toulx Ste Croix
article suivant
article précédent

PARIS - CORREZE 2010

PRESENTATION DE LA 10EME EDITION A MALEMORT

Article paru le 22 avril 2010, auteur : Velo19.com

Course cycliste professionnelle internationale, née il ya dix ans de l'association Laurent FIGNON et Max MAMERS, le Paris-Corrèze est devenu le rendez-vous traditionnel et incontournable de la saison. La première étape se disputera le 4 août entre Contres (41) et Saint-Léonard de Noblat (87). La deuxième étape ménera le jeudi 5 août les coureurs de Malemort (19) à Chaumeil sur le mythique cicrcuit du Bol d'Or des Monédières. Pour la 10ème édition, la dynamique ville de Malemort accueillera le Paris-Corrèze et à cette occasion, des animations seront organisées sur le parking de Géant Casino de 10h00 à 12h00. 16 équipes dont 8 françaises seront au départ. Les 128 coureurs présents devront parcourir plus de 360 kms dont 5 tours du circuit du Bol d'Or.

Ce jeudi matin à 11h00 à la Mairie de Malemort, Max MAMERS et Laurent FIGNON ont présenté cette 10ème édition à la presse locale. Très honoré de recevoir Laurent FIGNON, Monsieur le Maire de Malemort a affirmé son profond respect pour le grand champion qu'il a été et qu'il est et sa grande joie d'accueillir cette superbe manifestation.

Velo19.com était présent lors de cette officialisation et au même titre que les organes de presse professionnels à savourer, en connaisseur, la vision du cyclisme et l'approche novatrice exprimées par Laurent FIGNON en ce qui concerne l'aspect technique de cette magnifique manifestation sportive.

Mr ROUHAUD (Conseil Général), Laurent FIGNON, Mr Le Maire de Malemort, Max MAMERS
Laurent FIGNON solicité par la presse
article suivant
article précédent

CHAMPIONNAT REGIONAL UFOELP DE VTT 2010

L'AS COSNAC BUTINE LES PODIUMS A L'ETANG DE MIEL !

Article paru le 18 avril 2010, auteur : Velo19.com

L'arrivée victorieuse de Bernard SOULIER

Le Championnat Régional UFOLEP de VTT s'est tenue ce dimanche 18 avril 2010 autour de l'étang de Miel près de Beynat en Corrèze. Un parcours exigeant de plus de 7 kms était proposé aux très nombreux participants tout autour du plan d'eau magnifique de la commune de Beynat.

Tout au long de l'après-midi, les participants ont pu batailler sous un beau soleil printanier avec des températures estivales. Tout les résultats seront disponibles d'ici quelques jours dans nos pages spéciales. Toutefois, la victoire du local Bernard SOULIER (un de ceux qui a tracé le circuit) et la seconde place de son coéquipier de club Françis CHAMPEAU aura marqué l'événement. Les deux garçons, fer de lance de l'équipe de l'AS Cosnac, tant sur la route que dans les chemins sinueux, attirent la sympathie de tous par leur bonne humeur permanente et leur capacité à répondre présent dans les grands rendez-vous.

Vous retrouverez d'ici quelques jours de très nombreuses photos de cette après-midi. Plus de 1200 photos ont été prises, 550 ont été conservées et plus de 250 photos devraient venir enrichir notre album.

Les vainqueurs de la catégorie tandem mixte
Le podium des Adultes 40/49 ans
article suivant
article précédent

CHAMPIONNAT DE FRANCE UNIVERSIATAIRE 2010

THEO VIMPERE (CRCL) EN TRICOLORE !

Article paru le 08 avril 2010, auteur : Velo19.com

Théo VIMPERE (CRCL) s'impose sur le Printemps d'Armorique à Saint-Brieuc et remporte le titre de Champion de France Universiataire en battant au sprint le Breton Warren Barguil et tous les rouleurs du peloton. Dès les premiers tours de roues, le peloton roule à vive allure et dans le deuxième tour un groupe d'une vingtaine d'hommes prend les devants définitivement.

Malgré de nombreuses escarmouches les fuyards ne se départagent pas, mais à l'approche de l'arrivée, à quinze kilomètres du but, Théo VIMPERE et Warren BARGUIL font la décision pour ne plus être rejoints. Et c'est au sprint que le Champion du Limousin de Cyclo-Cross s'impose d'un rien pour gravir la plus haute marche du podium. Déjà à son avantage dimanche sur les bords du lac du causse, il glane ici une victoire prestigieuse qui en appelle d'autres...

Velo19.com

La victoire de Théo VIMPERE au sprint
Photo : Copyright@http://www.bretagne-cyclisme.com
article suivant
article précédent

14ème BOUCLES DU CAUSSE CORREZIEN

CARL NAIBO S'IMPOSE EN SOLITAIRE MALGRE LA DETERMINATION DE JULIEN LAMY

Article paru le 04 avril 2010, auteur : Velo19.com

Carl NAIBO franchit la ligne en solitaire

Les 14ème Boucles du Causse Corrèzien n'ont pas dérogé à la régle en offrant une course magnifique et un final à suspens qui a vu la victoire en solitaire de Carl NAIBO de l'US Montauban. La nouvelle équipe à la tête de l'UC Brive peut être fière de sa première organisation de l'année.

Malgré des conditions météo capricieuses, les particpants étaient très motivés lorsque le départ a été donné vers 14h30 au centre du village de Lissac sur Couze. Au programme, 108 kms sur le traditionnel circuit autour du lac du causse. Toujours exigeant, le tracé proposé donne des ailes aux plus forts de ce début de saison. Dès les premiers kilomètres, quelques escarmouches fusent avec les attaques des locaux. Mais c'est Julien LAMY qui étire le peloton dans le long faux-plat montant vers Nespouls.

Après quelques tours où les positions ne semblent pas évoluer réellement, une première cassure scinde le pleton en deux vers la mi-course. Le tour suivant, trois hommes se font la belle. Il ya là, l'inévitable Carl NAIBO, le très combatif Julien LAMY et le coureur de Bagnac Julien BURDACK. Derrière eux, les hommes se regardent et laissent le trio s'envoler vers une victoire certaine

Dans l'avant-dernier tour, Julien LAMY tente de fausser compagnie à ses compagnons d'échappée mais reste à porter de fusil de Carl NAIBO et de Julien BURDACK. Rejoint quelques kilomètres plus loin, Julien LAMY se concentre sur Carl NAIBO, et c'est à ce moment que Julien BURDACK tire sa dernière cartouche. Malheureusement pour lui, cette dernière munition ne suffie pas à déstabiliser un Carl NAIBO impériale qui au prix d'un bel effort se retrouve seul en tête de la course.

Julien BURDACK rend les armes alors que Julien LAMY, le guerrier corrèzien, se bat pour conserver sa deuxième place. La dernière ascension de la côte de Lissac permet de faire éclater toute la classe du coureur montalbanais et de clôturer une 14ème édition de toute beauté avec en prime un rayon de soleil qui vient éclairer le franchissement de la ligne d'arrivée par Carl NAIBO, heureux de sa prestation du jour. On le serait à moins...

Velo19.com

La pluie fait rage mais les hommes forts sont devant !
Les trois hommes viennent de sortir du peloton...
Julien LAMY mène l'échappée victorieuse
Julien LAMY à l'attaque à l'amorce du dernier tour
Le podium final
article suivant
article précédent

GRAND PRIX DU MUGUET

LE LAC DE VASSIVIERE ET TDL ORGANISATION PREPARENT LE CONTRE LA MONTRE

Article paru le 31 mars 2010, auteur : Tour du Limousin Organisation

Grand Prix du Muguet : le Lac de Vassivière et Tour du Limousin Organisation préparent le Contre-la-Montre

Un peu plus d’un mois avant le départ du Grand Prix du Muguet (le 1er mai), le Lac de Vassivière, représenté par son Président Stéphane Cambou, et l’équipe de Tour du Limousin Organisation se sont retrouvés, ce mardi 30 mars, pour officialiser leur partenariat. L’occasion également d’évoquer la course et de peaufiner la préparation de l’épreuve.

Comme nous vous l'annoncions en fin d'année dernière, une nouvelle course cycliste voit le jour le 1er mai 2010, en Limousin : le Grand Prix du Muguet. Il s’agira de la 3ème manche de la Coupe de France des Clubs LOOK. Tour du Limousin Organisation souhaitait vivement mettre sur pied une nouvelle épreuve de renom en Limousin, permettant d’attirer les meilleures équipes cyclistes françaises de niveau amateur. « Avec cette course, il s’agira de valoriser le site du Lac de Vassivière au travers d’une épreuve originale », nous explique Claude FAYEMENDY, Président de Tour du Limousin Organisation. « L’épreuve prendra la forme d’un Contre-la-Montre individuel. Ce type de course à toute sa place en Limousin et particulièrement sur le circuit Raymond Poulidor, autour du Lac de Vassivière ».

150 à 180 coureurs sont attendus pour cette 1ère édition, appartenant aux catégories DN1, DN2 et DN Espoirs. Le public devrait être au rendez-vous et l’organisation espère de bonnes retombées médiatiques pour le Lac de Vassivière. Mais cette course cherche également à ouvrir de nouvelles perspectives. C’est ce que nous explique Stéphane CAMBOU : « Ce projet de manche de la Coupe de France Look nous permet évidemment de faire vivre le site. Au-delà, toute notre équipe travaille main dans la main avec Tour du Limousin Organisation pour mettre en place une organisation de qualité autour de ce Contre-la-Montre. Cette expérience doit nous servir pour renouer avec le Tour de France. Tout le monde à encore en tête les précédents passages de la Grande Boucle, dans les années 1980-1990. L’idée que la plus grande course du monde revienne à Vassivière est un challenge ».

La présentation officielle du Grand Prix du Muguet se fera le 6 avril à 11h, au Club de la Presse à Limoges.

Tour du Limousin Organisation

Alain Bouchaud, Claude Fayemendy et Jean-Marie Bonnet (Tour du Limousin Organisation)
autour de Stéphane Cambou (Président du Lac de Vassivière)
Le parcours
Le profil
Les horaires
article suivant
article précédent

CHAMPIONNAT DEPARTEMENTAL UFOLEP DE VTT EN CORREZE

LES CHAMPIONS DE VTT UFOLEP 19 SONT CONNUS

Article paru le 14 mars 2010, auteur : velo19.com

Les championnats ufolep de VTT en Corrèze ont donné lieu à une belle lutte pour remporter les différents titres mis en jeu. Autour de l'Etang de Saint-Clément (19), sur un circuit magnifique et sous un soleil radieux, les jeunes et les moins jeunes ont tout donné pour conquérir le titre de meilleur vététiste du département pour l'année 2010

Au classement scratch c'est Françis CHAMPEAU de l'AS Cosnac qui s'impose et remporte par la même le titre des adultes 40/49 ans. Chez les filles, catégorie 13/14 ans, Caroline SCHWERZIG du VC Saint-Clément remporte l'épreuve. Chez les masculins 11/12 ans, Benjamin POUCH du VC Saint-Clément s'impose devant ses coéquipiers Jérémie LIEVENS et Maxime CHASTANET. Les coureurs suivant sont : Anthony MARTINIE (VC Saint-Clément), Paul HARWOOD (VC Saint-Clément), Quentin MAURY (VC Saint-Clément), Axel POPELIER (AS Cosnac), Maxime NICOLAU (AS Cosnac), Bastien DAVIDOU (AS Cosnac), Nicolas JOUHANET (AS Cosnac), William CAUDY (AS Cosnac).

Thomas BERTIN de l'AS Cosnac remporte le titre dans la catégorie des 13/14 ans en devançant ses coéquipiers Yaneck AGIER et Nicolas CESSAT. Quentin MALPLANCHE (VC Saint-Clément) et Florian LORCLANCHER (AS Cosnac) prennent la quatrième et la cinquième place. Dans la catégorie supérieure, les 15/16 ans, Mallyck AGIER de l'AS Cosnac monte sur la plus haute marche du podium. Léo GARDY du VC Saint-CLément et Joan BADIN de l'AS Cosnac, complète le podium. Les places d'honneur sont attribués, dans l'ordre, à Maxime CESSAT (AS Cosnac), Quentin LIBREAU (AS Cosnac), Thomas CHASSAGNE (Troche CN), Sébastien CHALAUD (VC Saint-Clément).

Dans la catégorie 17/18 ans, Davy RODRIGUEZ du VTT Argentat remporte la victoire. Chez les 19/29 ans, Vincent GOUMY (UC Brive) s'impose devant Vivien DESCHAMP et Julien COUCAUD de l'AS Cosnac. Sébastien VEYSSIERE (VTT Argentat), Lionel TOURON (VTT Argentat) et Quentin BERTIN (AS Cosnac) terminent aux places d'honneur. Dans la catégorie 30/39 ans, Olivier LARUE (AS Cosnac) remporte le titre dvant Michel BOUILLET (VTT Troche) et Alain GOUNET (VTT Argentat). De la quatrième à la sixième place, on retrouve Thierry BUISSON de l'AS Cosnac, David CHANEL du même club et Christophe MALCHAUSSE du VTT Argentat.

Françis CHAMPEAU (AS Cosnac) s'impose en solitaire chez les 40/49 ans en devançant ses coéquipiers Bernard SOULIE, Pierre BARBARIN, Pascal DEL PUPPO, Xavier ANGERS, Pascal RABAS, Jean-Robert SOULIER. Dans la catégorie 50 ans et plus, Michel ROTH du VTT Argentat monte sur la plus haute marche du podium en devançant ses deux coéquipiers Gérard PRUDEL et Gérard POULVELARIE. D'ici quelques jours, vous pourrez découvrir dans notre album photos plus de cinquante clichés sur cette épreuve.

Velo19.com

Le podium final
Le podium des jeunes 11/12 ans
Françis CHAMPEAU (AS Cosnac) s'impose en solitaire
Un beau circuit avec quelques embûches... pour les techniciens
Vincent GOUMY (UC Brive)
Françis CHAMPEAU (AS Cosnac)
article suivant
article précédent

DISPARITION DE SITES INTERNET

PHOTOVELO AQUITAINE ET ICYCLISME.COM ONT FERME LEUR PORTE !

Article paru le 14 mars 2010, auteur : velo19.com

Triste début d'année pour les sites Internet consacrés au cyclisme en région Aquitaine et Auvergne. En effet, le site de nos voisins aquitains Photovélo Aquitaine est définitivement fermé, de même le site iCyclisme.com qui retrace l'activité cycliste en Auvergne a subi le même sort. Velo19.com reste donc le seul site de cyclisme généraliste en activité dans notre région. Il faut savoir que les deux sites ci-dessus ont existé grâce au travail acharné de quelques personnes seulement et la tâche est de plus en plus difficile car les visiteurs sont de plus en plus exigeants et que l'on doit être à l'ecoute de leurs demandes et/ou suggestions.

Il faut savoir que les contraintes pour faire vivre un site sont enormes. A titre indicatif, la nouvelle formule de velo19.com a demandé plus de 600 heures de travail sur une période de quatre mois environ, la mise à jour régulière du site demande minimum 1 heure par jour tout au long de l'année, les reportages photos sur les grosses épreuves de la régions constituent un investissement en temps et en argent non négligeable : le dernier Tour du Limousin demande un budget de 150 euros, le tri de près de 1300 photos dont 200 sont sélectionnées et retravaillées pour vous les présenter soit environ 12 heures de travail. La saisie des résultats constitue une charge de travail qui varie en fonction des envois des clubs qu'il faut contacter le plus souvent d'où des frais supplémentaires. La location du serveur d'hebergement pour le site constitue aussi une charge non négligeable.

Le coût du matériel photo est variable en fonction de chaque webmaster. En ce qui concerne velo19.com, l'investissement se situe à hauteur de 5000€ pour 2010, 1/3 d'investissement perso, 1/3 de revente de l'ancien matériel, 1/3 d'emprunt personnel. L'achat en 2009 d'un scanner haut de gamme pour traiter les photos d'antan a été nécessaire (environ 300€), des logiciels de traitement des photos comme DxoOptics Pro (200€) et PaintShopProX2 (60€), des disques de sauvegarde pour les photos (3 pour 180€), etc.

Beaucoup de chiffres pour bien faire comprendre que les sites Internet comme velo19.com, photovelo aquitaine, iCyclisme.com, ne sont pas des sites professionnels comme velo101, directvelo et n'ont donc pas la même infrastructure. Velo19.com c'est une personne unique qui le fait vivre, qui à côté du site a un travail (8h par jour), qui a des responsabilités au niveau des commissions cyclosports départementale et régionale, qui pratique le cyclisme en 1ère catégorie ufolep (et malheureusement de moins en moins par faute de temps), qui n'a pas assez de temps pour s'investir à fond au sein de son club, etc.

Il ne s'agit pas ici de se faire plaindre car c'est avant tout un choix personnel et un réel plaisir de faire partager sa passion au plus grand nombre, mais plutôt de faire comprendre à ceux qui critiquent gratuitement tout au long de l'année les gens qui essaient de faire avancer les choses, qu'il faut bien qu'ils comprennent que lorsque ceux qui s'investissent pour les sites Internet, les clubs, les commissions, ne seront plus là, il n'y aura plus grand monde pour prendre la relève

Je terminerai par cette réflexion personnelle : personne n'est irremplaçable, mais force est de constater que l'absence laisse la place au vide. Il s'agit de regarder autour de soi et de constater l'état de notre sport préféré il y a vingt ans et aujourd'hui. Les bonnes volontés et l'investissement de chacun sont la clés du renouveau du cyclisme en limousin. Ne soyez pas que consommateur, devenez acteur !

Velo19.com

article suivant
article précédent

PARIS - NICE 2010

LA COURSE AU SOLEIL DANS LA NEIGE ET LE FROID !

Article paru le 10 mars 2010, auteur : velo19.com

Le Paris-Nice 2010 a passé deux jours en limousin. La deuxième étape qui menait les coureurs de Contres à Limoges a vu la victoire au sprint de William BONNET (Bouygues Telecom). Malgré une échappée au long court de quatre téméraires, les équipes de sprinteurs ont trouvé, comme souvent, les ressources pour revenir sur les fuyards à une quinzaine de kilomètres de l'arrivée devant le statde mythique de Beaublanc à Limoges. Mais une chute collective dans le dernier kilomètre a changé la donne, et William BONNET, bien placé à ce moment de la course, a parfaitement mené sa barque pour coupé la ligne d'arrivée en vainqueur après un sprint lancé de loin par Luis Leon SANCHEZ (Caisse d'Epargne). Au final, il devance sur la ligne, Peter Sagan (Liquiguas).

William BONNET (Bouygues Telecom) vainqueur à Limoges
Lars BOOM (Rabobank) conserve le maillot de leader
Luis-Leon SANCHEZ (Caisse d'Epargne) passe au vert...
Laurent MANGEL (Saur-Sojasun) meilleur grimpeur

La troisième étape de Paris-Nice, qui se dispute ce mercredi entre Saint-Junien et Aurillac, a été raccourcie en raison de la neige dans le nord de la Haute-Vienne. Initialement longue de 208 kilomètres, elle sera amputé des 53 premiers kilomètres prévus à l'origine. Le départ a été donné de Saint-Yrieix-la-Perche.

La neige et le froid (-4°) au départ de Saint-Junien
Romain FEILLU (Vacansoleil) très disponible pour les jeunes de l'AS Saint-Junien
Les frères Brice et Romain FEILLU et Patrick LEVEQUE

Le coureur slovaque de la Liquigas, Peter Sagan, s'impose lors de cette troisième étape partie de Saint-Junien pour rallier Aurillac. Un parcours vallonné à travers les routes de la Haute-Vienne, de la Corrèze et du Cantal, avec quatre cols à franchir dont le dernier à moins de 3kms de l'arrivée, aura permis aux costauds du moment, les contadors, Voight, Sagan, Roche de fausser compagnie au peloton. A l'arrivée, Peter Sagan l'emporte devant Rodriguez et Roche. Au classement général, Jens Voigt revait la tunique de leader avec 5 secondes d'avance sur Sagan et 9 secondes sur Leon Sanchez (vainqueur du Paris-Nice l'an passé).

L'échappée de la 4ème étape dans la côte de Cornil (19)
Le peloton mené par les "Caisse d'Epargne) en chasse pour combler les 7' de retard...
La garde rapprochée d'Alberto CONTADOR (Astana)
article suivant
article précédent

GRAND PRIX DU MAS GAUTHIER

GUILLAUME ALVES EN SOLITAIRE ET MALGRE LE FROID !

Article paru le 07 mars 2010, auteur : velo19.com

L'arrivée victorieuse de Guillaume ALVES

Plus de 80 participants ont bravés le froid intense présent tout au long de l'après-midi sur le cicrcuit exigeant du Mas-Gauthier. Malgré des températures en dessous du 0, l'échappée décisive s'est constituée dès le premier passage. Alves, Guillout, Berthy, Aumenier n'ont eu de cesse de creuser l'écart sur leur poursuivants pourtant très actifs.

A quelques encablures du final, Vincent GUILLOUT tente de partir en solitaire mais Guillaume ALVES veille au grain et ne tarde pas à fondre sur le fuyard. A l'amorce du dernier tour, le futur vainqueur dépose son compagnon qui avait présumé de ses forces.

Alors que Guillaume ALVES franchit la ligne d'arrivée en solitaire, Vincent Guillout (UC Felletin) est rejoint dans le dernier tour et devra se contenter de la 9ème place après une course de guerrier. Mathieu BERTHY (Bretenoux-Biars) bat au sprint pour la 3ème place Mickael SUCHAUD (CC Périgueux). Revenu du diable vauvert, Bruno ROY (UC Brive) se hisse sur la quatrième marche.

L'échappée décisive
La nouvelle équipe de l'UC Brive
article suivant
article précédent

CHAMPIONNATS DE FRANCE UFOLEP DE CYCLO-CROSS 2009/2010

CHRISTOPHE DELUCHE (LIMOUSIN) REMPORTE LE TITRE CHEZ LES VETERANS !

Article paru le 15 février 2010, auteur : velo19.com

Le podium de la catégorie Adultes 40/49 ans

Sur un circuit rendu particulièrement difficile par les conditons météo, dans une boue gluante, avec des passages en dévers et des parties dangereuses, seuls les spécialistes pouvaient tirer leur épingle de jeu. C'est pour cela que Christophe DELUCHE (AS Legrand) a remporté haut la main (environ une minute d'avance) le titre national en 40/49 ans, égayant le week-end de la délégation haut-viennoise où les déceptions individuelles ont été nombreuses.

L'équipe de la Haute-Vienne
Christophe DELUCHE en action !
article suivant
article précédent

ASSEMBLEE GENERALE 2009 DU COMITE DU LIMOUSIN FFC

LES AUTORITE DU CYCLISME REGIONAL FFC SE SONT REUNIS EN AG A BRIVE

Article paru le 16 janvier 2010, auteur : Velo19.com

L'Assemblée Générale du Comité du Limousin FFC s'est tenue ce samedi 16 janvier 2010 à Brive la Gaillarde (19). La belle et inatendue victoire de David MENUT lors des Championnats de France de Cyclo-Cross Juniors a mis du baume au coeur à tous les membres du comité régional.

Un bilan, sans concession et sans occulter les difficultés passées et à venir, a était dréssé. Même si tout n'est pas "rose", un certain optimisme est ressorti au cours de cette AG, à la condition que l'investissement de chacun des acteurs du cyclisme régional soit mené avec rigueur et dans l'intérêt général.

L'heure n'est pas aux divisions mais au rassemblement afin de rendre les lettres de noblesse de notre magnifique sport qui a par le passé produit des champions d'exception comme Raymond Poulidor, André Dufraysse, Luc Leblanc, et aujourd'hui Maxime MEDEREL.

Le Président MENUT a souligné les faiblesses mais aussi les forces du cyclisme en limousin. Un discours de début de mandature pour le nouveau CTS du Limousin, François TRARIEUX, a permis de mettre en avant les prespectives d'évolution et les actions diverses du comité au cours de l'année 2010.

Gageons que cette nouvelle année permettra au cyclisme en Limousin de s'affirmer encore plus à travers les organisations, la formation des jeunes, et l'éclosion de nouveaux champions qui sont indispensables à l'attractivité de notre sport. Vous découvrirez plus d'info sur le site du comité...

Bernard EYROLLES (Velo19.com)

Un nombreux public
Le podium Dames !
Claude Louis intervient
A l'heure des récompenses
Les médaillés
article suivant
article précédent

CHAMPIONNATS DE FRANCE FFC DE CYCLO-CROSS 2009/2010

DAVID MENUT (LIMOUSIN) REMPORTE LE TITRE CHEZ LES JUNIORS !

Article paru le 12 janvier 2010, auteur : François TRARIEUX (CTS du Limousin)

Le podium de la catégorie Juniors

Disputés sur le redoutable circuit gelé de Liévin, les Championnats de France cyclocross 2010 resteront marqués dans l'histoire du cyclocross Limousin. Avec la superbe victoire de David Menut et des performances remarquables dans toutes les catégories, les coureurs ont porté haut les couleurs de notre Comité.

Après la course des cadettes, c'étaient aux coureurs cadets de s'élancer à 14H sur un circuit rendu gelé et piégeux. Corentin Menant (Creuse Oxygène) et Mathieu Morichon (UCD Nord 87) représentaient le Limousin et terminent respectivement cinquième et quarante deuxième. Un super résultat pour le jeune Corentin MENANT qui montre bien la qualité de la formation de nos jeunes dans notre région.

Dans la foulée de la course Cadets, les espoirs s'élançaient à 15H pour 50' de course. Le duel tant attendu entre Mathieu Boulo et Arnaud Jouffroy allait bien et bel avoir lieu, arbitré par l'albigeois Grimal, vainqueur en Espoir la semaine dernière à Oradour Sur Vayres. Nos représentatnts Théo Vimpère et Adrien Soulier terminent à la 21ème et 49ème place de l'épreuve.

Dans la catégorie Junior, David MENUT créé l'exploit en s'adjugeant le titre national devant Emilien Viennet (Franche Comté) à 3" et Julian Alaphillipe (Orléanais) mt. Alexis Morange termine son 1er championnat de France à la 55ième place.

En Elite, Jérémy Mounier réalise une très belle performance en terminant 21ème, Julien Boyer malgré un gros départ qui lui permit d'entrer sur le circuit d'arrivée en 3ème position devra mettre pied à terre quelques tours plus tard.

Super performance d'ensemble de l'équipe du Limousin sur ces Championnats de France de Cyclo-Cross 2009/2010 à Liévin. Le titre de David MENUT est une preuve que notre cyclisme régional est de qualité malgré les difficultés qu'il peut rencontrer.

David MENUT se couvre de tricolore !
La victoire de David MENUT
Photo autorisée par "http://www.velofotopro.com"
Julian ALAPHILIPPE, David MENUT, Emilien VIENNET
Photo autorisée par "http://www.velofotopro.com"